Quantcast i24NEWS - Le nouveau roman d'Amos Oz, l'une des vedettes de la rentrée littéraire

Le nouveau roman d'Amos Oz, l'une des vedettes de la rentrée littéraire

Amos Oz and his daughter, Fania Oz-Salzberger talk about secular Judaism and their love of books (photo: Loulou d’Aki)
Loulou d’Aki
Le romain "Judas" de l'écrivain israélien se situe à Jérusalem dans la fin des années 1950

Et si "Judas", titre du roman de l'Israélien Amos Oz publié chez Gallimard, n'était pas le traître que l'on suppose?

Le lauréat du prix Femina étranger 1988, situe son nouveau roman dans la Jérusalem divisée de la fin des années 1950. Désespéré de ne pas trouver l'argent nécessaire pour financer ses études, le jeune Shmuel Asch devient garçon de compagnie d'un septuagénaire, Gershom Wald. En échange de lecture et de conversation on lui offre le gîte et un peu d'argent. Il y a aussi la mystérieuse Atalia qui fascine Shmuel et qu'un lourd secret lie à Gershom.

Le temps d'un hiver, ce trio de solitaires va affronter d'épineuses questions: comment expliquer la scission entre Juifs et Chrétiens? Sur quelles bases a été fondé Israël? Il sera beaucoup question d'amour et de trahison.

Loulou d’Aki

Militant du mouvement de la paix avec les Palestiniens, Amos Oz a parfois été qualifié de traître dans son propre pays, une qualification qu'il juge "humiliante". Son livre, tout en délicatesse, est un plaidoyer contre les idéologies mortifères, celles qui fabriquent les traîtres.

Le célèbre écrivain avait annoncé en 2015 aux représentants du ministère israélien des Affaires étrangères qu'il ne comptait plus participer aux événements officiels organisés par le ministère ou le gouvernement israélien.

"En raison de notre respect pour Amos Oz, nous choisissons de ne pas commenter ses propos", avait réagi le ministère.

Au total, 197 romans d'auteurs étrangers, très majoritairement Américains, sont attendus en librairie en France entre fin août et début octobre dont l'Israélien Amos Oz, le Britannique Salman Rushdie, ou l'Américain, décédé en mars, Jim Harrison.

A lire ou relireCartes sur table avec Amos et Fania Oz

(avec Agence)

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël: une synagogue vieille de 2.000 ans retrouvée lors de fouilles en Galilée
8Article suivantArchéologie: le plus vieil os du Moyen-Orient retrouvé en Arabie saoudite