Culture

Les objets en fer forgé ont été confiés à l'Autorité israélienne des antiquités
Une famille qui en avait hérité, a fait don des objets à l'Autorité israélienne des antiquités

Des objets fabriqués en fer forgé, dont certains datent de 3.500 ans, ont été donnés à l'Autorité israélienne des Antiquités par une famille qui a hérité des pièces après le décès de leur père.

Les membres de la famille Matsliah, qui vivent à Givatayim (centre d'Israël), ont appelé l'Autorité des Antiquités et l'ont invitée à venir vérifier de nombreux objets métalliques qu'ils avaient hérité de leur père, Marcel Matsliah.

Les membres de la famille ont expliqué que le défunt, un ancien employé de la société "Power Plant" à Hadera dans le nord du pays, avait trouvé de nombreux objets près de la plage de Hadera.

Lors de l'inspection des objets, des représentants de l'Autorité des Antiquités ont conclu que les outils metalliques trouvés étaient tombés d'un navire marchand de métal pendant l'ancienne période islamique.

Selon Ayala Lester, trésorière de l'Autorité des Antiquités, "les trouvailles comprennent une broche de fixation et la tête d'un couteau datant de l'âge du bronze, il y a plus de 3.500 ans".

"Le reste des éléments, y compris deux meuleuses et des morceaux de chandeliers, pourraient dater du XIe siècle, ce qui nous amène à la conclusion que les objets ont été fabriqués en Syrie et amenés plus tard en Israël", a-t-elle expliqué.

"Ces éléments témoignent de l'existence du commerce de ferronnerie au cours de cette période" a-t-elle ajouté.

Les nombreux artefacts retrouvés remonteraient aux périodes de la dynastie musulmane des Ayyoubides, présente dans le bassin méditerranéen de l'Egypte au Yémen (1171-1341) et de la dynastie des mamelouks, anciens esclaves issus de la garde du sultan égyptien ayyoubide, renversé en 1250 à l'occasion de la septième croisade.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte