Culture

Anne Frank
Le réalisateur du documentaire, Jakov Sedlar, a confié à i24NEWS sa volonté de "rapprocher les cultures"

Un groupe de jeunes Iraniens a projeté jeudi un film sur Anne Frank, une adolescente juive allemande ayant écrit un journal intime alors qu'elle se cachait avec sa famille à Amsterdam durant la Seconde Guerre mondiale pour éviter la Shoah.

Le réalisateur croate du long-métrage Jakov Sedlar a confié à i24NEWS son "rêve" d'utiliser l'histoire d'Anne Frank pour rapprocher les cultures, et pourquoi il a choisi de l'adapter en arabe.

Youtube

"Mon rêve était de diffuser le film pour la première fois en Iran", a déclaré M. Sedlar. "Mais ce n'était pas vraiment une diffusion publique car elle était illégale."

"Seulement 85 personnes sont venues au théâtre, mais je suis tellement heureux d'avoir été en mesure de montrer un film sur Anne Frank et sur la Shoah à des étudiants et des professeurs en Iran. Après avoir visionné le film, nous avons eu une conversation pendant environ une heure à propos de beaucoup de sujets concernant Anne Frank et la Shoah", a-t-il affirmé pour i24NEWS.

"Ils n'avaient jamais entendu parler d'Anne Frank, juste deux personnes savaient quelque chose à son sujet. Il y avait beaucoup de questions sur Anne et son destin et sur l'idée de faire un tel film pour la première fois en arabe", a-t-il ajouté.

Les détails sur la présentation du film sont restés confidentiels pour protéger les organisateurs dans le pays où le négationnisme est courant et où Israël est considéré comme un ennemi juré.

L'ayatollah Ali Khamenei a publiquement remis en question l'authenticité historique de la Shoah et le pays a organisé trois concours de dessins animés visant à créer des caricatures sur la tragédie.

Le film, un documentaire intitulé "Anne Frank: Then and Now" (Anne Frank: hier et aujourd'hui, ndrl) met en scène des scènes éducatives sur la Shoah et sur la vie d'Anne Frank, avec deux israéliennes et huit filles palestiniennes qui lisent des extraits du journal d'Anne Frank pour essayer de s'imprégner du rôle de l'adolescente.

Dans le film, on y voit une jeune fille qui lit l'oeuvre devant les décombres d'un immeuble touché par une frappe aérienne israélienne pendant la guerre de Gaza en 2014. D'autres filles sont filmées en train de lire des extraits à Jaffa et à Ramallah.

Certains ont critiqué Sedlar d'avoir fait le parallèle entre la Shoah et le conflit israélo-palestinien.

"Il est impossible de comparer la Shoah à tout ce qui est arrivé dans l'histoire de l'humanité" s'est défendu M. Sedlar.

Youtube

En janvier 2016, l'actuel guide suprême Khamenei a diffusé une vidéo en demandant si la Shoah a bien eu lieu le même jour que la commémoration internationale de la Shoah.

L'ancien président Mahmoud Ahmadinejad avait qualifié la Shoah de "mensonge qui repose sur une demande fiable et une revendication mythique."

La version complète du film est prévue aux Etats-Unis à la fin du mois d'octobre ainsi que dans d'autres pays.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte