Culture

Des statuettes de la 88e édition des Oscars dans une vitrine des coulisses de la cérémonie, à Hollywood, en Californie, le 28 février 2016
Le film "Tempête de sable" a remporté jeudi le Ophir du meilleur film au terme d'une cérémonie tumultueuse

Pour la première fois de son histoire, un film entièrement en langue arabe représentera Israël lors de la prochaine cérémonie des Oscars, en 2017.

C'est en effet, au terme d'une cérémonie tumultueuse qui avait lieur à Ashdod que l'Académie israélienne du cinéma et de la télévision a décernée, jeudi soir, le Ophir du meilleur film (l'équivalent des Césars du cinéma) à "Tempête de sable" (Soufat Hol).

Le gagnant de cette récompense est automatiquement désigné pour représenter Israël aux Oscars.

Le film, qui raconte un drame familial au cœur de la communauté bédouine d'Israël, a remporté six autres Ophirs, parmi lesquels celui de la meilleure réalisatrice et celui de la meilleure actrice dans un second rôle.

"Tempête de sable" est le premier film de la réalisatrice juive israélienne Ilit Zexer, et a déjà remporté cette année le Grand Prix du Jury dans la section "World Cinema Dramatic", au prestigieux  festival du film indépendant de Sundance, aux Etats-Unis.

Mais le triomphe du film a été quelque peu terni par la confusion qui a régné après que la ministre israélienne de la Culture Miri Regev Ashdod a quitté la salle pour protester contre la performance du rappeur israélo-arabe Tamer Nafar, pendant laquelle il a repris les lignes d'un poème du poète palestinien Mahmoud Darwish.

"J'ai beaucoup de respect et de tolérance pour autrui, mais je n'ai pas de tolérance pour Darwish et pour tous ceux qui veulent éliminer mon peuple ou mon pays", a déclaré Regev sur Facebook pour expliquer sa sortie.

Un autre incident a éclaté lorsque Regev est revenue, puis s'est présentée sur la scène pour prononcer un discours. Encore échaudée par le geste de Regev, et par ses déclarations, une partie du public a vivement hué la ministre.

Au moment où fut annoncée la remise de l'Ophir du meilleur film à "Tempête de sable", une partie des acteurs arabes du film a affirmé refuser monter sur la scène pour recevoir le prix, tant qu'y serait présente Miri Regev.

Jusqu'à présent, dix films israéliens ont été nominés pour l'Oscar du meilleur film étranger, mais aucun n'a remporté la prestigieuse récompense.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte