Culture

Des photos de victimes de l'Holocauste au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem, le 26 janvier 2014
Elle sera la première à ouvrir un centre d’étude de la Shoah aux Etats-Unis

L’éminente historienne de la Shoah et survivante de la Seconde guerre mondiale, professeur Yaffa Eliach s’est éteinte mardi à l’âge de 79 ans.

En 1946, elle s’enfuit vers le futur Etat d’Israël où plusieurs membres de sa famille seront tués pendant la guerre.

Elle émigre en 1954 aux Etats-Unis avec son mari, David Eliach, et étudie au Brooklyn College où elle enseignera les Etudes juives à partir de 1969.

Yaffa Eliach sera la première à ouvrir un centre d’étude de la Shoah aux Etats-Unis, le Center for Holocaust Studies à Brooklyn en 1974. L'établissement sera plus tard fusionné avec le Museum of Jewish Heritage à New York.

L’historienne a notamment créé l’exposition "Tower of Life" (Tour de la vie) nommée parfois "Tower of Faces" (Tour des visages) inaugurée au Memorial Museum à Washington DC.

Cette galerie de trois étages retrace sa vie d’avant-guerre au travers de 1.500 photographies de sa ville natale lithuanienne d’Eishyshok près de Vilna.

Dans cette région, la quasi-totalité des 3.500 habitants juifs ont été assassinés pendant la Shoah.

Eliach était également l’auteure de plusieurs ouvrages sur la Shoah.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte