Culture

Leonard Cohen, le 19 octobre 2011 à Gijon
"Sa mort a été soudaine, inattendue et paisible" a indiqué son manager Robert Kory

Le chanteur Leonard Cohen est mort dans son sommeil après une chute à son domicile de Los Angeles, a révélé mercredi son manager Robert Kory.

"Leonard Cohen est mort pendant son sommeil après une chute au milieu de la nuit du 7 Novembre", a déclaré Kory dans un communiqué.

"Sa mort a été soudaine, inattendue et paisible. Il laisse dans le deuil ses enfants Adam et Lorca, et ses trois petits-enfants Cassius (fils d’Adam), Via et Lyon (fille et fils de Lorca).", a-t-il ajouté.

Le chanteur-compositeur-interprète canadien est décédé le 7 novembre à l'âge de 82 ans, mais sa mort a été annoncée sur sa page Facebook le 10, jour de son inhumation aux côtés des défunts de sa famille au cimetière juif Shaar Hashomayim de Montréal.

Dimanche, le fils du chanteur, Adam Cohen, a remercié le public pour tout l’amour envoyé à son père, en indiquant que Leonard Cohen avait été enterré à Montréal, lors d’une cérémonie juive.

"Ma sœur et moi avons enterré mon père à Montréal. Avec seulement une famille proche et quelques amis il a été descendu dans le sol dans une boîte de pin sans fioritures, à côté de sa mère et son père. Exactement tel qu'il l'avait demandé ", a-t-il annoncé sur Facebook.

"Merci pour vos aimables messages, pour l'effusion de sympathie et pour votre amour de mon père", a-t-il encore ajouté.

Dès l'annonce de la mort du chanteur et poète Leonard Cohen jeudi soir, plusieurs dizaines de fans se sont rassemblés spontanément pour lui rendre hommage en déposant fleurs et bougies devant sa maison à Montréal.

Une cérémonie sera organisée aux Etats-Unis, à Los Angeles où il vivait, "à une date ultérieure".

Né le 21 septembre 1934 dans une famille juive aisée de Montréal, Leonard Cohen a composé certains des hymnes les plus envoûtants des dernières décennies.

Plusieurs générations ont fredonné et dansé sur ses titres les plus célèbres. "Suzanne" ou "So Long Marianne" illustrent, en 1967, un premier recueil de chansons marquées par le mal-être et le dépit amoureux.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte