Culture

Illustration du Livre de la Torah
"Le nouveau propriétaire est tenu d'exposer la tablette au bénéfice du public" (Heritage Auctions)

La plus ancienne table des Dix Commandements, vieille de 1500 ans, a été vendue aux enchères mercredi aux Etats-Unis pour 850.000 dollars (800.000 euros), a rapporté jeudi le Jerusalem Post.

Cette plaque de marbre blanc, mesurant 61 centimètres de chaque côté et pesant environ 50 kilogrammes, comporte 20 lignes gravées dans l’alphabet samaritain énumérant neuf des dix commandements du Livre de l’Exode.

Le seul commandement manquant : "Tu ne prononceras pas le nom du Seigneur ton Dieu en vain", a été remplacé par un précepte des fidèles samaritains.

D’après la maison de vente aux enchères Heritage Auctions basée à Beverly Hills, organisatrice de l’événement, la table en marbre daterait de 300 à 500 après J.C et aurait orné l’entrée d’une ancienne synagogue.

Elle a été découverte en 1913 dans l’ouest d’Israël lors de fouilles près de la ville aujourd’hui nommée Yavneh, puis acquise par un archéologue en 1943 jusqu’à sa mort en 2000.

Le rabbin Shaul Deutsch a récupéré le précieux objet lors d’une exposition temporaire, grâce à un accord avec l'Autorité des antiquités d'Israël. L’identité du nouvel acheteur reste inconnue.

Deutsch, fondateur du Living Torah Museum à Brooklyn, a souhaité vendre cette relique ainsi que d’autres objets de sa collection sur l’histoire juive antique afin de collecter des fonds pour la rénovation de son musée.

Le rabbin a cependant stipulé que le nouvel acquéreur devrait exposer publiquement le bien.

"Le nouveau propriétaire est tenu d'exposer la tablette au bénéfice du public", a réaffirmé David Michaels, directeur des antiquités pour Heritage Auctions, dans un communiqué.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte