Quantcast i24NEWS - Israël : une pièce rare du roi Antiochos découverte à Jérusalem

Israël : une pièce rare du roi Antiochos découverte à Jérusalem

Image de la pièce
Musée de la Tour de David à Jérusalem
Antiochos est à l'origine de la révolte des Maccabées qui a abouti à l’origine de la fête juive des Lumières

Un archéologue et le chef de la conservation du Musée de la Tour de David à Jérusalem, Orna Cohen, ont repéré un objet métallique datant de l'époque des Maccabées au IIe siècle avant J.-C, près d'un mur lors de travaux de conservation dans un jardin du musée, a rapporté mardi le JPost.

Près de 30 ans après l'achèvement des fouilles dans la cour de la Tour de David de Jérusalem, les archéologues pensaient qu'il n'y avait plus de pierre sur le terrain.

C'est au cours d'une inspection plus approfondie que Cohen a déterminé que l'objet était une pièce en métal bronze, autrefois utilisé à Jérusalem sous le règne du roi séleucide Antiochos IV.

Surnommé Épimane (l'insensé), Antiochos IV était un roi qui faisait des décrets draconiens allant jusqu'à interdire le judaïsme et consacrer le Temple de Jérusalem aux dieux grecs provoquant ainsi la colère des Juifs de l'époque.

Cette lutte contre la politique d’hellénisation forcée a mené à la réinauguration du Temple de Jérusalem avant l'ère chrétienne.

Au cours de l'excavation de la Tour de David, des balistes et des pointes de flèches ont été trouvés : ces éléments constituent une preuve que des combats se sont déroulés à Jérusalem à l'époque où la ville luttait pour son indépendance contre la dynastie des Séleucides.

Le portrait d'Antiochos est gravé sur la pièce, et valait environ 10 centimes de shekel à l'époque. De l'autre côté, une déesse est montrée enveloppée dans un foulard.

Alors que les chercheurs ont des difficultés à dater précisément la relique, ils s'avèrent que ces pièces, datant de - 168 à - 172 avant l'ère chrétienne, ont été émises à Acre, une ville sur la rive nord d'Israël qui était autrefois appelé Antiochia Ptolémaïs, après Ptolémée.

La victoire des Maccabées constitue l’origine de la fête juive des Lumières (Hanouka), célébration de la victoire de Mattathias et de ses fils sur les séleucides.

"Il est excitant de tenir dans votre main un morceau de l'histoire de Hanouka", a déclaré Eilat Lieber, directrice de la Tour de David à Jérusalem.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentAuschwitz présenté comme une "réalisation architecturale Bauhaus" (exposition)
8Article suivantIsraël: découverte de fragments provenant des manuscrits de la mer Morte