Quantcast

Une Britannique, un Russe, un Français favoris pour la Palme d'or

Pedro Almodovar (4e d) et son jury au grand complet, le 17 mai 2017 au Festival de Cannes
Alberto PIZZOLI (AFP)
La vengeance et l'enfance maltraitée ont été les deux thèmes omniprésents du Festival cette année

Le dernier film de la compétition du Festival de Cannes, "You were never really here" de la Britannique Lynne Ramsay, s'est posé samedi en concurrent direct des films russe "Faute d'amour" et français "120 battements par minute", qui faisaient jusqu'alors figure de favoris dans la course à la Palme d'or.

A la veille du palmarès, la Croisette était sous le choc avec cette ultime histoire de vengeance et d'enfance maltraitée, deux thèmes omniprésents cette année, qui fait de Joaquin Phoenix un candidat sérieux au prix d'interprétation masculine. Entre les deux, le jury devra choisir, le règlement ne permettant pas à un film de remporter à la fois la Palme et un prix d'interprétation.

Si Lynne Ramsay gagnait la récompense suprême, elle serait la deuxième femme dans l'histoire du Festival à la recevoir, après la Néo-Zélandaise Jane Campion, victorieuse en 1993 avec "La leçon de piano".

"You were never really here" bénéficie de la deuxième meilleure note (3 sur 4) attribuée par la revue anglaise Screen et son panel de 11 critiques internationaux, derrière le russe "Faute d'amour".

Le film d'Andreï Zviaguintsev continue de hanter les esprits près de dix jours après sa projection. Âpre et étouffant, il fait le portrait d'une société déshumanisée à travers la disparition de l'enfant d'un couple moscovite.

Autre candidat en lice: "120 battements par minute" du Français Robin Campillo, une fresque sur les années Sida en France à travers le combat de l'association Act Up. Le film a bouleversé la critique et a été accueilli avec une relative unanimité.

Difficile toutefois d'imaginer quels films, parmi les 19 en compétition, ont pu séduire le jury présidé par Pedro Almodovar et réunissant notamment les acteurs américains Will Smith et Jessica Chastain, les réalisateurs italien Paolo Sorrentino, coréen Park Chan-wook, l'Allemande Maren Ade et la Française Agnès Jaoui.

Les résultats sont attendus dimanche soir.

Commentaires

(0)
8Article précédentRoman, passé de Première dame et conseil à Mme Macron (Trierweiler à i24NEWS)
8Article suivantLe film suédois "The Square", Palme d'or du 70e Festival de Cannes