Quantcast i24NEWS - L'ambassadeur d'Israël en Nouvelle-Zélande propose une rencontre à Lorde

L'ambassadeur d'Israël en Nouvelle-Zélande propose une rencontre à Lorde

Lorde
Steven Ferdman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La chanteuse a annulé son concert à Tel Aviv suite à des pressions du BDS

L’ambassadeur d’Israël en Nouvelle-Zélande, Yitzhak Gerberg a invité la chanteuse Lorde à le rencontrer "pour discuter d’Israël", après l’annonce de l’annulation de son concert à Tel Aviv suite à des pressions du mouvement anti-israélien BDS (Boycott, Désinvestissements et Sanctions).


"Moi, ambassadeur d’Israël en Nouvelle-Zélande, invite Lorde à une rencontre afin de discuter d’Israël, et de son rôle en tant qu’unique démocratie du Moyen-Orient", a indiqué M. Gerdberg dans un tweet publié sur le compte de la chancellerie.

"En succombant au dessein haineux de quelques-uns qui soutiennent le BDS, vous encouragez l’animosité dans la région. La musique devrait unir, pas diviser", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, la chanteuse néo-zélandaise avait exprimé ses doutes sur son concert prévu dans l'Etat hébreu. Après avoir été exhortée par des activistes du BDS à annuler sa représentation à Tel Aviv, Lorde avait assuré sur Twitter qu'elle "examinerait toutes les options".

Dimanche, les organisateurs de l’événement ont annoncé l’annulation du concert prévu en juin. La jeune chanteuse a finalement confirmé l’information dans un communiqué.

"J'ai reçu un nombre énorme de messages et de lettres, et j'ai beaucoup discuté avec plein de gens aux opinions différentes, et je crois que la bonne décision à ce stade, c'est d'annuler le concert", a-t-elle écrit dans un communiqué publié par Naranjah, les promoteurs israéliens du spectacle.

"Je suis trop fière pour admettre que je me suis trompée", a-t-elle ajouté. "Je suis vraiment désolée d'être revenue sur mon engagement envers vous. J'espère qu'un jour, nous pourrons tous danser", a-t-elle dit à ses fans.

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, avait appelé dimanche soir la chanteuse pop à revenir sur sa décision.

Commentaires

(5)

En France, ceux qui font le jeu des ennemis de la liberté et des terroristes, sous couvert de "bon sentiment", sont leurs "idiots utiles" comme on les nomme maintenant. Concernant Lorde (oh yes Lord, have mercy!) je crois surtout que cette petite sotte ne songe qu' à sa "carrière"......

C’est qui cette dinde ??

Pauvre brêle !

Pourquoi lui courir après ? c'est un non evenement, si elle n'a pas le courage de decider par elle même, qu'elle aille se faire voir

Qu’elle reste sur son Île !!

8Article précédentMiri Regev exhorte Lorde à reconsidérer sa décision d'annuler son concert à Tel Aviv
8Article suivantLe week-end à 100 millions de dollars au box-office de Star Wars