Quantcast i24NEWS - Un sceau d'argile révèle qu'un gouverneur a régné sur Jérusalem il y a 2700 ans

Un sceau d'argile révèle qu'un gouverneur a régné sur Jérusalem il y a 2700 ans

Stamped piece of clay from the First Temple Period
Clara Amit, Israel Antiquities Authority
Cette période correspond à celle du premier temple juif dans la ville sainte

Un morceau d'argile estampé trouvé près du Mur des Lamentations à Jérusalem datant de la période du Premier Temple prouve qu'un gouverneur a régné sur la ville il y a 2700 ans, selon un communiqué publié lundi par l'Autorité des antiquités d'Israël (AAI).

Cet artefact rond de la taille d'un bouton a été trouvé dans un bâtiment sur l'esplanade du mur des Lamentations, dans la Vieille ville de Jérusalem. Il date du sixième ou septième siècle avant notre ère et illustre l'existence d'un dirigeant à Jérusalem, a ajouté l'AAI. 

Cette période correspond à celle du premier temple juif dans la ville sainte.

Sur la pièce figurent deux hommes revêtus de robes se faisant face et se tendant la main, avec ce qui semble être une lune entre les deux mains tendues.

En dessous de cette représentation, une inscription en ancien hébreu indique: "Au gouverneur de la ville", ce qui correspond aux fonctions de maire.

Le sceau était apparemment attaché à une sorte de livraison et servait "de logotype ou d'un petit souvenir, envoyé au nom du gouverneur de la ville", a affirmé Shlomit Weksler-Bdolah, qui participe aux fouilles de l'Autorité des Antiquités sur le site du mur des Lamentations.

"C'est une découverte très rare", a-t-elle affirmé. Selon elle, ce sceau confirme la mention dans la Bible d'un dirigeant de Jérusalem.

"L'importance de cette découverte réside dans le fait que jusqu'à présent, nous ne connaissions l'expression de +gouverneur de la ville+ que par la Bible", a-t-elle souligné. "C'est la première fois que nous trouvons cette mention dans un contexte archéologique". 

En outre, la découverte du sceau permet de soutenir l'hypothèse selon laquelle cette zone, située sur les pentes ouest de la colline de la Jérusalem antique et à une centaine de mètres du mont du Temple, était habitée par des fonctionnaires de haut rang pendant la période du Premier Temple. 

Les examens scientifiques qui seront pratiqués prochainement devraient confirmer le lien avec Jérusalem, estime-t-elle.

Le sceau a été présenté au maire de Jérusalem, Nir Barkat, lors d'une cérémonie spéciale la semaine dernière. A cette occasion, il a déclaré que la découverte "montre qu'il y a 2700 ans, Jérusalem, la capitale d'Israël, était une ville forte et centrale dans le monde, peuplée sans interruption par une population juive depuis plus de 3000 ans .

Commentaires

(11)

Chaque jour nous apporte des nouvelles preuves que Jerusalem est juive depuis la nuit des temps et que rien ni personne, pas plus le peuple inventé que l'Unesco ne pourra contredire ces affirmations!

Vous en avez pas marre de faire un boulot approximatif et subjectif? Il n'y a pas de preuve formelle ("la découverte du sceau permet de soutenir l'hypothèse"c'est quand même très différent de "Un sceau d'argile révèle qu'un gouverneur a régné sur Jérusalem il y a 2700 ans") et le titre suggère une affirmation. De l'enfumage de démarche scientifique. D'autant qu'il s'agit d'un communiqué et non d'une publication dans une revue scientifique, donc la valeur est simplement informative

À quand nos amis du peuple inventé vont nous trouver des pièces archéologiques qui ont bien sur 2000 ou 3000 ans prouvant leur existence sur cette terre et pas des poteries de 40 ans et ce jour là je serais le premier à dire qu’il faut vous reconnaître mais malheureusement comme dit la citation quand les poules auront des dents ce qui veut dire jamais

c'est quand même difficile de douter. d'autant qu'avec un petit bout d'os trouvé en Afrique, les archéologues ont donné un tas de détails, taille, poids, âge, sexe, nombre de dents saines et cariées, couleur des yeux, maladies infantiles. Ils ont même découvert que notre ancêtre avait cent mille ans et se prénommait Lucie. Alors, quand on apporte des preuves que Jérusalem est Juive, dites juste "Amen".

Il est grand temps maintenant pour les colons arabo-musulmans venus en terre d’Israël au fil des décennies de rentrer chez eux; la supercherie « palestiniens » entretenue par les anti-Juifs ne tient plus ! Le monde libre comprend un peu mieux et un peu plus, de jours en jours, sur quels fondements s’appuie l’idéologie de leur message : le vol, le mensonge, et la terreur.

Parlez moi d'un philosophe palestiniens du 2eme siècle, parlez moi d'un artiste palestiniens ayant vécu pendant la période du second temple , montrez moi des reliques d'un passé ! Vous n'en trouverais pas , car le mensonge à ces limites

IN TRUMP WE TRUST

Même si ce bouton de manchette était vrai. Ça ne fait pas de vous des héritiers de droit divin, les palestiniens ne tombent pas du ciel. La paix viendra quand vous reconnaîtrez leurs droits.

Vous allez tuer quoi? Mille, dix mille,cent mille, un million de musulmans, il en restera plus d’un milliard. La paix ne viendra que quand vous arrêterez votre arrogance, autrement pas de salut pour vous.

pourquoi les "palestiniens" n'ont-ils pas détruit les traces prouvant que les Juifs étaient là avant eux ? Parce que les "palestiniens" n'existaient pas, Ils ne pouvaient donc pas détruire les traces prouvant que les Juifs étaient là avant eux !

Deux hommes face à face adorant un croissant de lune ? on est encore bien loin de l'arrivée du monothéisme !

8Article précédentDisparition de la romancière israélienne Ronit Matalon
8Article suivantCate Blanchett présidente du jury du prochain Festival de Cannes