Brexit: "Il n’y a pas d’effet direct sur Israël" (Netanyahou)

Lionel Friedfeld (analyste financier) etait l'invité mercredi de David Neeman

Lionel Friedfeld (analyste financier) etait l'invité mercredi de David Neeman dans i24Economie.

"Le Brexit n’a pas d’impact direct sur Israël. Le vote de la Grande-Bretagne en faveur de la sortie de l’Union Européenne n’aura pas d’incidence directe sur Israël", a déclaré Netanyahou lors de la réunion hebdomadaire du cabinet ministériel, a rapporté lundi le site IsraelValley.

"Il n’y a pas d’effet direct sur Israël, en dehors du fait que nous faisons de l’économie mondiale,” a assuré le Premier ministre israélien.

Netanyahou a ajouté avoir été en contact avec des représentants du ministère des finances et de la Banque d’Israël pour discuter des implications possibles du “Brexit” sur l’économie israélienne.

"Je peux dire une chose, l’économie d’Israël est forte,” a souligné Netanyahou. “C’est une économie forte avec une grande échelle de réserves de change, de sorte que dans le cas où il y aurait un impact, il ne devrait pas être fort, en dehors de secouer l’économie mondiale."

Selon l'analyste M. Friedfeld, "les grandes banques israéliennes ont déjà des grands bureaux à Londres qui était déjà la capitale financière européenne hors zone euro donc il n y aura aucun impact, rien ne va changer pour demain."

Commentaires

(0)
8Article précédentBrexit: S&P et Fitch dégradent la note du Royaume-Uni
8Article suivantIsraël: pourparlers avec des investisseurs asiatiques de l'industrie gazière