Quantcast

Standard and Poor's félicite Israël et relève la perspective de sa note

Israeli flag
L'agence de notation souligne les performances "remarquables" du pays depuis la crise financière de 2008

L'amélioration de la croissance économique d'Israël et les efforts visant à freiner les dépenses pourrait inciter l'agence de notation Standard & Poor's à relever les perspectives de la note d'endettement du pays, a annoncé l'organisme vendredi.

Alors que l'agence a maintenu la note du taux de solvabilité d'Israël à "A ", elle a haussé les perspectives de "positive" à "stable", ce qui signifie qu'elle pourrait augmenter la note au cours des deux prochaines années, a déclaré la société dans un communiqué.

L'agence a félicité le gouvernement pour "des mesures qui freinent la croissance des dépenses futures" et qui, par la suite,"pourraient permettre au gouvernement de résister aux pressions continues en matière de dépenses", même dans le cadre des récentes réductions d'impôt.

"L'action de la notation reflète notre opinion selon laquelle l'amélioration du cadre budgétaire d'Israël et une forte croissance économique pourraient permettre davantage de progrès sur l'assainissement budgétaire au cours des prochaines années", a ajouté l'agence.

Ce progrès sera encore plus probable si la croissance économique d'Israël venait à s'accélérer, a déclaré Standard & Poor's, relevant la performance économique "remarquable" du pays depuis la crise financière mondiale de 2008.

L'économie israélienne a progressé de 4% l'année dernière et devrait augmenter de 3,1% cette année.

"Nous pourrions augmenter nos notations dans les 24 prochains mois si le gouvernement fait des progrès supplémentaires dans la réduction de la dette publique", actuellement évalué à 62,1% du PIB, a conclu l'agence.

Commentaires

(3)
Hannibal

Exact

Ce pays qui laisse les rescapés de la Shoah dans un dénuement total devrait avoir la note Z- !

Hannibal

Vous avez raison i 24 Supprimer les commentaires qui parlent de la pauvreté en Israel et laissez les gens croire que tout est rose.

8Article précédentLe géant pharmaceutique israélien Teva va licencier 7.000 employés
8Article suivantL'action du géant Teva s'écroule de 17.5% à la bourse de Tel Aviv