Finance

L'indice Nikkei a lâché 4,84% vendredi à Tokyo, tombant au plus bas depuis octobre 2014
L'indice de la Bourse de Tokyo est victime d'une forte remontée du yen valeur refuge en période de turbulences

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a chuté de 4,84% vendredi à la clôture et de 11,10% sur la semaine, victime d'une forte remontée du yen, valeur refuge en période de turbulences sur les marchés secoués par le pétrole, la Chine et les banques européennes.

A l'issue des échanges, l'indice des 225 valeurs vedettes a lâché 760,78 points pour tomber à 14.952,61 points, au plus bas depuis octobre 2014. Il a cédé jusqu'à 5,4% en journée, au lendemain d'une nouvelle séance noire sur les places financières mondiales (jeudi était férié au Japon).

L'indice élargi Topix de toutes les valeurs du premier tableau a dégringolé dans des proportions supérieures, -5,43% (-68,68 points) à 1.196,28 points, finissant sur sa plus lourde perte hebdomadaire (-12,6%) depuis la crise financière de 2008, selon l'agence Bloomberg.

La séance a été exceptionnellement active, avec 4,7 milliards de titres échangés sur le premier marché, près de deux fois et demie le volume moyen d'une journée.

Le dollar, qui se situait à 06H00 GMT autour de 112,32 yens, avait chuté sous les 111 yens ponctuellement jeudi, alors qu'il valait encore 114,50 yens mercredi à la fermeture de la place tokyoïte.

Ce plongeon du billet vert (jusqu'à près de 10 yens en dix jours) pénalise les sociétés japonaises qui font des affaires à l'extérieur et témoigne des inquiétudes qui traversent les Bourses internationales.

(AFP)

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte