International

Hamas' spokesman Sami Abu Zuhri
L'organisation a toujours fonctionné par consensus, "mais pas cette fois"

L'adoption définitive par l'UNESCO de la résolution controversée niant tout lien entre les Juifs et le Mont du Temple a été applaudie par le Hamas comme une "victoire pour le peuple palestinien".

L'organe culturel de l'ONU a validé mardi le texte faisant référence à Israël comme "puissance occupante" et désigne les sites sacrés du judaïsme, comme le Mur occidental, sous leurs noms strictement musulmans.

"Al-Aqsa est un patrimoine purement islamique", a déclaré Sami Abu Zuhri, le porte-parole du groupe terroriste gazaoui, avant d'ajouter que le texte de l'UNESCO "démolit la fiction israélienne" sur le Mont du Temple, le premier lieu saint du judaïsme et troisième de l'Islam.

De son côté, Ramallah a également salué l'adoption définitive du texte.

"La résolution rappelle à Israël qu'elle est une puissance occupante à Jérusalem-est et elle lui demande d'arrêter ses violations", a déclaré le vice-ambassadeur de l'Autorité palestinienne à l'UNESCO, Mounir Anastas.

Loic Venance (AFP/Archives)

Un autre représentant palestinien auprès de l'organisation a indiqué que la Jordanie avait "souhaité" inclure une référence juive au Mont du temple, mais cela était "impossible", a précisé Elias Sanbar, cité par le quotidien Haaretz.

Sanbar a insisté sur le fait que "cette résolution porte sur l'occupation et non sur une appellation".

L'ambassadeur d'Israël auprès de l'UNESCO, Carmel Shama HaCohen a quant à lui dénoncé "une initiative politique destinée à nuire à la souveraineté d'Israël" et une tentative de "réécrire l'Histoire".

Un avis en partie partagé par des représentants de l'UNESCO, dont le responsable des relations presse, George Papagiannis, qui a déploré que l'organisation a toujours fonctionné par consensus, "mais pas cette fois".

6 Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte