Quantcast i24NEWS - Abbas met en garde Trump contre un transfert de l'ambassade américaine

Abbas met en garde Trump contre un transfert de l'ambassade américaine

Palestinian president Mahmud Abbas (centre) attended the opening ceremony of the 7th Fatah Congress in the West Bank city of Ramallah, on November 29, 2016
AFP
"Le processus de paix en subira de graves conséquences si l'ambassade est déplacée"

Le président palestinien Mahmoud Abbas a prévenu vendredi le président élu Donald Trump que le déménagement de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem représentait une "ligne rouge" et que les Palestiniens ne l'accepteraient pas.

"Toute déclaration ou prise de position qui remet en cause ou modifie le statut de Jérusalem est une ligne rouge, et nous ne l'accepterons pas", a dit M. Abbas selon le texte publié par l'agence palestinienne Wafa d'un discours qu'il devait prononcer à Beit Sahour près de Bethléem, en Cisjordanie.

Si l'ambassade est déplacée à Jérusalem, "le processus de paix au Moyen-Orient, et même dans le monde, en subira les graves conséquences", a dit M. Abbas qui a cependant invité M. Trump à venir en visite dans les Territoires.

M. Trump a promis pendant sa campagne de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël et de déplacer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Il romprait ainsi avec la politique historique des Etats-Unis qui est aussi celle de la très grande majorité de la communauté internationale.

Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses d'un règlement du conflit israélo-palestinien qui se fait toujours attendre.

Les Palestiniens espèrent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

M. Trump a nommé en décembre comme futur ambassadeur en Israël David Friedman qui, aussitôt désigné, a dit avoir hâte de remplir sa mission "dans la capitale éternelle d'Israël, Jérusalem".

Le déménagement de l'ambassade est une "très grosse priorité" de M. Trump, a dit en décembre une proche conseillère du président élu, Kellyanne Conway, citée dans les médias.

Commentaires

(4)

Ce terroriste insulte Trump au sujet de déplacer l'Ambassade dans la Capital D'Israel, Jérusalem Est N'est pas Jerusalem Capital de toujours . et son Ministre qui dit que si les Etats Unis déplace L'Ambassade alors tout les ambassades des pays arabe fermerons les Ambassade des Etats Unis. Je voudrais bien le voir les pays arabe ont plus besoin eux rien pour recevoir de l'argent et autres. SI Trump respect tout ce qu,il adit avant son élection je crois que Abbas a se tenir a caro.

Donald Trump doit trembler comme une feuille face à la menace du plus puissant "président" du monde. Ah oui c'est vrai, j'avais oublié que la palestine n'était pas un pays. En fait abbas est les président non pas d'un pays chimérdique mais celui de l'ensemble des terroristes. Y compris ceux de l'ei

Excellente information! Il se prend pour le Maître du Monde! Lui, un despote et dictateur, qui se maintient au pouvoir d'une horde déguisé en un peuple de terroristes, pondu par la guerre froide, veut donner des ordres à un Président d'une Nation démocratique et qui est la plus grande et dont l'ensemble des pays du monde arabe lui obéit et respecte la moindre de ses décisions! Il peut rêver, lui qui un jour veut démissionner et un autre se prend pour un Maître de guerre:

Avec Trump le politiquement correct va enfin disparaître c'est peut-être ça dont il a peur

8Article précédentUn satellite israélien photographie un stock de missiles russes en Syrie
8Article suivantMoscou "a cherché" à favoriser l'élection de Trump (renseignement US)