Quantcast

Bennett responsable du report du transfert de l'ambassade (officiels US)

Israel Education Minister Naftali Bennett in sit-down interview with i24NEWS March 27, 2017
i24NEWS
"S’il y a bien une personne qui a enterré les chances de déplacer l’ambassade, c’est bien Naftali Bennett"

Le ministre de l’Éducation et chef du parti Foyer juif, Naftali Bennett, serait le principal responsable du report du transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, auraient assuré des responsables américains selon la chaîne israélienne Channel 2.

"S’il y a bien une personne qui a enterré les chances de déplacer l’ambassade, c’est bien Naftali Bennett", a indiqué un conseiller de Trump à des responsables israéliens, a précisé jeudi Channel 2.

Le ministre de l’Education a affirmé la semaine dernière que "n’importe quel accord basé sur la division de Jérusalem est voué à l’échec". Il a également réclamé auprès du Premier ministre Benyamin Netanyahou , le transfert de l’ambassade américaine, se voyant ainsi accusé par l’administration Trump de ne "pas comprendre la sensibilité de la situation" concernant ce dossier.

"Bennett est ravi de la première visite de Trump en Israël. Toutefois, et dans le même temps, il protège la sécurité et la ligne politique d'Israël", a déclaré un porte-parole du ministère.

Il a par ailleurs ajouté que "Bennett n'a pas été élu pour protéger les intérêts de la Maison Blanche, mais défendre les meilleurs intérêts pour les Israéliens"

"Il y en a certains qui acceptent que des concessions soient faites sur Jérusalem et certaines parties de notre terre. Bennett s'oppose à cela au nom d'une Jérusalem unie", a-t-il lancé.

Face à l'arrivée imminente du chef d'Etat américain, Netanyahou s’est tenu à l’écart de ce litige naissant entre Bennett et la Maison Blanche.

Depuis la semaine dernière, les relations entre Jérusalem et Washington ont été mises à rude épreuve après une succession de crispations et couacs diplomatiques. 

Avec la divulgation d'informations classées provenant d'Israël à la Russie, Trump aurait mis en danger la vie d’un espion israélien infiltré au sein des terroristes de l’Etat islamique (EI).

Ll'allié hébreu des Etats-Unis n'avait pas autorisé Washington à partager ces informations avec Moscou, ce qui pourrait porter un coup aux relations entre les deux pays dans le domaine du renseignement, basé sur la confiance et le principe du respect de discrétion.

"Les relations profondes avec les Etats-Unis continueront" malgré la fuite de renseignements, a réagi mercredi le ministre de la Défense israélien, Avigdor Lieberman.

Commentaires

(3)

Sur I24 comme ailleurs, tout est permis pour decredibiliser le camps sioniste-religieux representé entre autre par Bennett.

Cet article est serieux ?

SOVLANI

Toutes les excuses sont bonnes pour justifier un manque de courage, très déçu!

8Article précédentIsraël se prépare à l'arrivée de Donald Trump
8Article suivantLe bombardement en Syrie par la coalition américaine est "inacceptable" (Moscou)