Quantcast i24NEWS - Mer de Chine: deux chasseurs chinois interceptent un avion militaire américain

Mer de Chine: deux chasseurs chinois interceptent un avion militaire américain

Un avion de combat Sukhoi
Sam Panthaky (AFP/Archives)
Le WC-135, surnommé "avion renifleur", est conçu pour repérer tout signe d'activité nucléaire

Deux avions de chasse chinois ont intercepté un avion militaire américain au-dessus de la mer de Chine orientale, ont rapporté ce jeudi soir des médias aux Etats-Unis en citant des responsables américains. 

Selon NBC News, l'appareil américain, un WC-135 Constant Phoenix, était mercredi 17 mai en mission de routine dans l'espace aérien international au dessus de la mer de Chine orientale lorsqu'il a été intercepté par deux Sukhoi Su-30 chinois. 

"Avion renifleur"

Le WC-135, surnommé "avion renifleur", est conçu pour repérer dans l'atmosphère tout signe d'activité nucléaire. Selon NBC, l'équipage de l'avion américain a décrit la rencontre comme "non professionnelle" mais pas nécessairement dangereuse. Les responsables militaires américains insistent pour dire que l'avion opérait en conformité avec la loi internationale. 

Google Map

La question est traitée avec Pékin par le biais des "canaux diplomatiques adéquats", selon des responsables cités par la chaîne de télévision américaine. 

Le Japon accuse la Chine "d'exacerber" les tensions

Un autre incident s'est produit en mer de Chine orientale, ce jeudi. Le Japon a annoncé avoir envoyé des avions de chasse près d'un archipel disputé avec la Chine et couvert par l'alliance militaire entre Tokyo et les Etats-Unis, après le décollage d'un drone dans cette zone depuis un navire chinois. Tokyo contrôle ces îles de mer de Chine orientale sous le nom de "Senkaku" et Pékin en revendique la souveraineté sous l'appellation d'îles "Diaoyu". 

L'incident s'est produit alors que les gardes-côtes japonais ont signalé la présence de quatre bateaux chinois dans les eaux territoriales japonaises. "C'est la première fois que nous voyons ce qui semble être un drone piloté depuis des navires chinois", a par ailleurs déclaré Yoshihide Suga, le porte-parole du gouvernement japonais. "Il s'agit d'une nouvelle forme d'action de la part de la Chine", a-t-il ajouté, accusant la Chine d'"exacerber unilatéralement" les tensions.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentTrump n'exclut pas d'être accompagné par Netanyahou lors de sa visite au Mur
8Article suivantJulian Assange dit qu'il "n'oublie pas et ne pardonne pas"