Quantcast i24NEWS - La Chine à l'ONU: la crise avec la Corée du Nord peut devenir "hors de contrôle"

La Chine à l'ONU: la crise avec la Corée du Nord peut devenir "hors de contrôle"

Chinese Ambassador to the United Nations Liu Jieyi, left, listens as French Ambassador Gerard Araud speaks at a meeting of the Security Council on March 13
AFP
La Chine pousse à des négociations sur le démantèlement du programme nucléaire de Pyongyang

L'ambassadeur de Chine à l'ONU a mis en garde lundi contre des conséquences "désastreuses" si les grandes puissances ne parviennent pas à apaiser la crise avec la Corée du Nord qui pourrait devenir "hors de contrôle".

L'ambassadeur Liu Jieyi a fait ces remarques au lendemain d'un entretien téléphonique entre le président américain Donald Trump son homologue chinois Xi Jinping, sur la menace posée par les programmes balistique et nucléaire de la Corée du Nord.

"Les tensions sont fortes et nous aimerions certainement voir une désescalade", a-t-il indiqué au cours d'une conférence de presse marquant le début de la présidence chinoise du Conseil de sécurité pour le mois de juillet.

"Si la tension ne fait que monter, tôt ou tard, (la situation) sera hors de contrôle et les conséquences seraient désastreuses", a-t-il ajouté.

La Chine pousse à des négociations sur le démantèlement du programme nucléaire de la Corée du Nord après que son allié a effectué deux tests nucléaires l'année dernière et une série de tests de missiles balistiques.

ED JONES (AFP/File)

Pékin a proposé sans succès un gel des programmes militaires de Pyongyang en échange d'une suspension des exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Les Etats-Unis assurent être prêts au dialogue à condition que la Corée du Nord arrête au préalable ses essais nucléaires et balistiques.

Décrivant la crise avec la Corée du Nord comme "très, très grave", M. Liu a estimé que les "autres parties" devraient être "mieux disposées à accepter et à soutenir ces propositions".

"Nous ne pouvons pas nous permettre d'attendre trop longtemps avant la mise en place d'un dialogue", a-t-il poursuivi.

Pendant des mois, l'administration Trump a exhorté la Chine à faire pression sur Pyongyang pour obtenir l'arrêt des programmes militaires, mais le président américain a récemment estimé que les efforts de Pékin avaient échoué.

Commentaires

(0)
8Article précédentLe groupe Total signe un accord gazier en Iran malgré les pressions américaines
8Article suivantL'UNESCO condamne la "présence juive" dans la Vieille Ville de Jérusalem