Quantcast

Affaire des sous-marins: l'Allemagne suspend la signature de l'accord avec Israël

Israel's Prime Minister Benjamin Netanyahu speaks during a ceremony following the arrival of the INS Tanin, a Dolphin AIP class submarine, to a naval base in the northern city of Haifa, Israel, Tuesday, September 23, 2014
AP images/AMIR COHEN
Six suspects ont été interpellés par la police israélienne ces dernières semaines

L'Allemagne a suspendu mardi la signature de l'accord portant sur la vente de trois sous-marins à Israël prévue la semaine prochaine, en raison des accusations de corruption visant des proches du Premier ministre Benyamin Netanyahou, rapporte le site d'information Ynet.

L'ambassadeur d'Israël en Allemagne a été informé que la signature était reportée à une date ultérieure, pour l'heure inconnue, selon Ynet.

Cette affaire est sous les feux de l'actualité en Israël, les médias évoquant un conflit d'intérêts depuis qu'il est apparu que David Shimron, un proche et avocat personnel de Netanyahou, représentait aussi le constructeur allemand ThyssenKrupp Marine Systems en Israël.

Me Shimron est soupçonné d’avoir fait pression sur le ministère de la Défense pour ces achats contre des honoraires avantageux.


Affaire des sous-marins: l'Allemagne suspend la... by i24news-fr

Six suspects ont été interpellés par la police israélienne ces dernières semaines pour leur implication présumée dans le scandale en cours.

En février, la justice israélienne avait annoncé l'ouverture d'une enquête sur cette affaire, assurant toutefois que le Premier ministre ne figurait pas parmi les suspects.

Cette transaction, d'un montant de 1,5 milliard de dollars (1,3 milliards d'euros), permettrait à Israël d'acquérir trois sous-marins Dolphin dotés de capacités nucléaires, qui devraient remplacer les anciens modèles de l’armée.

Commentaires

(1)
Jonathan Livingstone

Juste curieux : C'est combien -d'habitude (!) les commissions (occultes) sur une affaire militaire d'un milliard et demi d'euros ? Ça va être compliqué de rembourser cinq ou 10 % , (75 à 150 millions € ! !)... alors que l'affaire ne s'est pas faite , non ??

8Article précédentSéisme de magnitude 7,7 au large de la Russie, alerte au tsunami levée
8Article suivantNetanyahou confie à Macron être "sceptique" quant aux efforts de paix US (média)