Quantcast i24NEWS - Le chef du CICR "profondément inquiet" du sort des prisonniers israéliens à Gaza

Le chef du CICR "profondément inquiet" du sort des prisonniers israéliens à Gaza

Peter Maurer, le président du Comité international de la Croix rouge (CICR), le 26 février 2016 à Damas
LOUAI BESHARA (AFP/Archives)
"Nous faisons tout notre possible pour inciter le Hamas à rendre compte de leur sort" (Peter Maurer)

Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a déclaré jeudi être "profondément inquiet" du sort des prisonniers israéliens détenus par le groupe Hamas à Gaza.

Trois civils israéliens et les corps de deux soldats de l’armée israélienne tués lors de la guerre de l’été 2014 font actuellement l'objet de négociations indirectes entre Israël et les personnes désignées par l’organisation terroriste palestinienne.

"Je suis profondément inquiet concernant les ressortissants israéliens détenus à Gaza", a déclaré Peter Maurer, lors d'un discours à l'hôtel American Colony à Jérusalem.

"Nous faisons tout notre possible pour inciter le Hamas à rendre compte de leur sort, à les traiter conformément au droit international et à épargner à leurs familles la douleur insupportable de l'incertitude", a-t-il poursuivi.

Mercredi, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a demandé à Peter Maurer son aide pour récupérer les dépouilles des deux soldats et la libération des trois Israéliens, lors d'une réunion à Jérusalem.

Le président de la Croix-Rouge a répondu que si "son organisation a un mandat en vertu du droit international", son travail "consiste à aider les populations et à trouver des moyens pratiques" pour les assister.

"J'attends avec impatience l'opportunité d'aborder certains des défis auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui et de voir comment la Croix-Rouge peut apporter son aide", a ajouté Maurer.

Peter Maurer, qui mène une visite de trois jours dans la région, a également rencontré mardi à Gaza le chef du groupe terroriste Hamas Yahya Sinouar ainsi que des représentants de la société civile.

Il a déclaré avoir eu de "bonnes discussions" avec le chef du Hamas sur la situation humanitaire et le droit humanitaire international.

"Je veux assurer la population de Gaza et les autorités ici que le CICR continuera à faire de son mieux pour aider ceux qui souffrent le plus de la situation", a affirmé M. Maurer.

Commentaires

(4)

Que des paroles en l'air qui n'annonce rien de concret, en résumé, on blatère pour rien et cette visite est nulle et non avenue!

Y cause y cause ça y sait bien faire...

je vous trouve durs dans votre jugement. pour une fois qu'on s'en prend pas plein la courge. même si ce ne sont que des paroles, il fallait oser les sortir.

en même il fallait bien qu' il puisse justifier son échec...

8Article précédentRencontre Rivlin-Merkel après l'inauguration du mémorial de Munich
8Article suivantConflit israélo-palestinien: Trump juge qu'il existe une "chance" de paix