Quantcast i24NEWS - Poutine promet de "répliquer" en cas de restrictions des médias russes aux USA

Poutine promet de "répliquer" en cas de restrictions des médias russes aux USA

Le président russe Vladimir Poutine le 15 octobre lors d'un Festival de la jeunesse à Sotchi, dans le sud de la Russie
Alexei Druzhinin (Sputnik/AFP)
Le Kremlin a dénoncé à plusieurs reprises la "pression inédite" subie par les médias russes aux Etats-Unis

Vladimir Poutine a menacé jeudi d'actions "réciproques et rapides" si les autorités américaines imposent des restrictions aux activités aux Etats-Unis des médias russes comme la chaîne de télévision RT (ex-Russia Today).

"Si nous voyons des attaques concrètes contre les activités de nos médias, il y aura une réponse", a déclaré le président russe à l'occasion d'une conférence organisée par le club Valdaï à Sotchi (sud), ajoutant que celle-ci serait "réciproque et rapide".

La chaîne RT a indiqué en septembre que le ministère américain de la Justice lui avait demandé de se soumettre à la loi dite FARA (Foreign agents registration act), obligeant toute société représentant un pays ou une organisation étrangère à rendre régulièrement des comptes aux autorités américaines concernant ses relations avec cet Etat ou cette institution. La date limite avait été fixée au 17 octobre.

"Il y a quelque chose aujourd'hui autour de nos médias (...) Comment l'appeler? Embarras est un mot trop faible", a relevé le président russe, assurant que les menaces des Etats-Unis sur les médias russe n'avaient "rien à voir avec la démocratie".

"Toute la planète voit que les médias américains et britanniques utilisent directement leur influence sur les affaires mondiales", a poursuivi Vladimir Poutine, affirmant que RT de son côté "ne donne pas uniquement le point de vue de la Russie".

Le Kremlin a dénoncé à plusieurs reprises la "pression inédite" subie par les médias russes aux Etats-Unis, menaçant les médias américains opérant en Russie de leur imposer de nouvelles restrictions légales.

Les médias Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty, financées par le congrès américain, font partie des médias ayant reçu "une lettre officielle les informant de modifications à venir de la loi russe portant sur l'élargissement de la liste des ONG qui peuvent être désignées comme +des agents étrangers+".

Commentaires

(1)

RY, rusia yesterday.

8Article précédentGouvernement palestinien: Netanyahou salue les conditions exigées par les USA
8Article suivantG7 et géants de l'internet d'accord pour bloquer la propagande "terroriste"