Quantcast i24NEWS - "La reconnaissance de Jérusalem affecterait le processus de paix" (responsable palestinien)

"La reconnaissance de Jérusalem affecterait le processus de paix" (responsable palestinien)

Le négociateur en chef des Palestiniens Saeb Erekat
Capture interview AFP
Des responsables palestiniens ont averti Trump de ne pas reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël

La présidence palestinienne a mis en garde vendredi contre les effets destructeurs d'une reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël ou d'un transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

"Toute reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël serait jouer avec le feu", a déclaré vendredi soir le négociateur en chef de l'Autorité palestinienne et secrétaire-général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saeb Erekat.

"La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël ou le transfert de son ambassade affecterait gravement l'avenir du processus de paix et causerait l'instabilité dans la région", a averti Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne.

Sans mentionner explicitement le président américain ou les Etats-Unis, M. Abou Roudeina avait affirmé plus tôt vendredi que toute solution juste au Moyen-Orient passait par "la reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale d'un futur Etat palestinien indépendant."

"C'est par Jérusalem-Est, avec ses sites sacrés, que commence et s'achève toute solution ou tout projet qui puisse sauver la région de la destruction", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle Wafa.

Ces déclarations interviennent alors qu'un haut responsable de l'administration américaine a affirmé que le président Donald Trump devrait prononcer un discours mercredi pour déclarer Jérusalem comme capitale "indivisible" d'Israël.

La Maison Blanche avait informé jeudi ses ambassades qu'elle se préparait à déclarer Jérusalem comme "capitale indivisible" d'Israël.

Citant des responsables américains, le quotidien a mentionné que le projet n'est pas encore définitif, mais que l'"annonce officielle pourrait être faite dès la semaine prochaine".

La Maison Blanche a toutefois jugé mercredi dernier "prématurées" les informations selon lesquelles les Etats-Unis s'apprêteraient à annoncer le transfert de leur ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, promesse électorale de Donald Trump.

Le 7 octobre, Donald Trump avait indiqué que, contrairement à l'une de ses promesses de campagne, l'ambassade américaine en Israël ne serait pas déménagée de Tel-Aviv à Jérusalem avant de tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien.

Une loi du Congrès américain adoptée en 1995 stipule que la représentation diplomatique de Washington en Israël doit se trouver à Jérusalem. Mais, depuis deux décennies, une clause dérogatoire, signée tous les six mois par tous les présidents américains successifs, permet à l'exécutif américain de bloquer son application.

"Je veux donner sa chance" à ce processus "avant de penser à déménager l'ambassade à Jérusalem", avait déclaré Donald Trump lors d'une émission télévisée. "Nous prendrons une décision dans un avenir pas trop éloigné", avait-il précisé.

(avec agence)

Commentaires

(10)

Le processus de quoi ???

Gooz : de paix ! Mais apparemment, Israël, qui se croit invincible, ne cherche que la confrontation. Il est dur de se prendre pour les maîtres du monde !

De quel processus parle ce responsable? Quand les arabes de Palestine ont ils fait une seule proposition de paix aux israéliens? Quand les arabes en général ont ils fait une seule proposition de paix dans l’histoire s’il n’étaient pas en position de faiblesse?

(avec agence) qu’est-ce que ça veut dire ? Avec quelle agence ? Quel journaliste ? Celui qui a écrit cet article fait de la propagande palestinienne. En fait, le palestinien fait des menaces, c’est tout.

Les seuls qui aient voulu faire la paix avec Israël et l'ont fait, ce sont l'Égypte et la Jordanie ! Les palestiniens font un pas en avant et 10 en reculant. D'ailleurs, on le voit bien entre le Fatah et le Hamas, ils font un simulacre d'accord qui n'arrivera jamais à therme, et il n'y aura jamais d'élection en 2018 en Cisjordanie et Gaza.

Détromper vous! Israël ne niera pas son propre histoire pour vous faire plaisir. les roues de l'histoire tournent et Israël ne ratera pas le train...

Pour le sans nom Israël ne se sent pas invincible mais je reconnais Israël est assez fort pour que Jérusalem soit et restera la capitale d’israël maintenant la menace des dirigeants palestiniens que cette décision risque de mettre le feu on fera comme d’habitude on l’atteindra ce qui serait plus simple pour le monde vous devriez rejoindre votre vrai pays la Jordanie

Mille fois Merci d'avoir, une fois encore supprimer mon commentaire, vous êtes avec vos agences, dont vous ne mettez plus le nom, les vrais défenseurs du peuple inventé mais la roue tourne et si Dieu veut vous aurez dans la semaine une très mauvaise nouvelle, après celle du Giro!

Je confirme il retire souvent mes commentaires surtout à l’encontre d’un certain Tonton qui pue l’antisémite et l’anti Israël lui par contre peut insulté notre communauté ou Israël et ça passe honteux

La bonne blague. Un seul état. Palestine vivra.

8Article précédent"Trump reconnaîtra Jérusalem comme la capitale d'Israël la semaine prochaine" (responsable US)
8Article suivantLa pollution à l'ordre du jour de l'Assemblée environnement de l'ONU