Quantcast i24NEWS - Pyongyang désire des négociations directes avec Washington (Lavrov)

Pyongyang désire des négociations directes avec Washington (Lavrov)

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson (d) et son homologue russe Sergueï Lavrov, le 10 mai 2017 à Washington
MANDEL NGAN (AFP/Archives)
La Corée du Nord veut des garanties quant à sa sécurité

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a informé jeudi lors d’une rencontre à Vienne en Autriche son homologue américain Rex Tillerson que la Corée du Nord souhaitait des discussions directes avec les Etats-Unis, rapporte l'agence de presse russe RIA.

"Nous savons que la Corée du Nord veut avant tout parler aux Etats-Unis de garanties sur sa sécurité. Nous sommes prêts à soutenir cela, nous sommes prêts à participer pour faciliter de telles négociations", a déclaré le chef de la diplomatie russe.

Mercredi soir, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a estimé que les exercices militaires conjoints entre les armées des Etats-Unis et de la Corée du Sud aisni que les menaces de guerre préventive de Washington faisaient de la perspective d'un conflit dans la péninsule coréenne un "fait établi".  

Les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord avancent à grand pas depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un en décembre 2011, malgré les multiples sanctions de l'ONU.

La crise entre le dirigeant nord-coréen et Donald Trump, qui en sont aussi à se lancer des insultes personnelles, alimente les craintes de nouveau conflit plus de 60 ans après la guerre de Corée (1950-53).

Cependant, certains jusque dans l'entourage de M. Trump soulignent que ses options militaires sont limitées, sachant que Pyongyang pourrait lancer un barrage d'artillerie contre Séoul, où vivent 10 millions de personnes à une cinquantaine kilomètres seulement de la frontière.

(avec agences)

Commentaires

(0)
8Article précédentLe bitcoin dépasse le seuil des 16 000 $
8Article suivantJérusalem: Macron lance un appel au "calme et à la responsabilité de tous"