International

Cans of Sprite, Diet Coke and Coca-Cola are pictured at a grocery store in Chicago, Illinois, on April 17, 2012
Le mouvement de boycott considère que la fameuse marque de boisson a des positions pro-israéliennes

Plusieurs entreprises en Turquie et en Inde ont décidé de boycotter Coca-Cola suite au conflit qui fait rage entre Israël et Gaza, selon plusieurs sources d'information.

La polémique autour de "Coca-Cola" s'inscrit dans le cadre du mouvement de boycott des produits israéliens et des entreprises qui font des affaires en Israël.

Coca-Cola a eu une usine d'embouteillage en Israël depuis les années 1960, Haaretz.

Pepsi, qui a quitté Israël pendant la guerre froide en réponse au boycott arabe, a également été ciblé pour cette nouvelle campagne de boycott.

À Mumbai, en Inde, les musulmans ont appelé à boycotter les produits des sociétés PepsiCo, Kraft Foods Group et Nestlé en plus à Coca-Cola, selon le journal Jakarta Globe.

"C'est notre façon de montrer notre colère contre Israël. Pour nous, Coca Cola et Pepsi, c'est du sang humain. Ils financent la guerre contre la Palestine", a déclaré Omar Sheikh, un propriétaire de restaurant à Bombay.

La Turquie avait déjà lancé des appels au boycott à l'encontre de Coca-Cola, considérant que la société américaine avait des positions pro-israéliennes.

Coca-Cola a publié un communiqué le 21 juillet, dans lequel la société nie soutenir tel ou tel pays ou position politique et rappelle qu'elle est le troisième plus important employeur et le cinquième investisseur en Palestine".

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte