International

Le secrétaire adjoint de la Défense des États-Unis, Robert O. Work et le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon
Le général Joseph Votel va être désigné comme prochain commandant pour le Moyen-Orient

Le secrétaire adjoint de la Défense des États-Unis, Robert O. Work, a réaffirmé "l'engagement indéfectible des États-Unis dans la sécurité d'Israël" lors d'une réunion avec des hauts responsables israéliens à Jérusalem et à Tel-Aviv cette semaine, a indiqué un porte-parole de Work.

La visite de Work est arrivée au moment où Israël et les Etats-Unis finalisent le mémorandum d'un nouvel accord, qui permettra de prolonger l'actuel accord d'aide à la Défense entre les deux pays de 10 ans. L'accord doit expirer en 2018, et fournit à Israël un financement extérieur direct de près de 3 milliards $ (2.75 milliards d'euros) par an pour la défense du pays.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré lors d'une réunion avec la presse étrangère à Jérusalem que l'Etat hébreu "a entamé des discussions sur le mémorandum d'un accord entre mon gouvernement et l'administration du président Obama pour le soutien américain à la sécurité d'Israël au cours des dix prochaines années".

"Vous souvenez-vous de toutes ces prédictions sur l'effondrement des relations entre Israël et l'Amérique? Vous savez (maintenant, ndlr) que la seule chose qui s'est effondrée, ce sont les prédictions sur cet effondrement", a ajouté le Premier ministre.

Un désaccord public entre Netanyahou et Obama sur l'ingérence israélienne dans le dossier nucléaire iranien avait secoué l'alliance vieille de plusieurs décennies.

Après avoir étalé leurs divergences sur le nucléaire iranien soutenu par les Etats-Unis, les deux dirigeants se sont rapprochés et ont discuté une "compensation" évoquée en mai dernier, incluant des fonds de défense et une livraison d'armes de pointe, ont indiqué des responsables.

La Maison Blanche et le président israélien Reuven Rivlin avaient manifesté leur mécontentement suite à la décision de Netanyahou de se présenter devant le Congrès sur l'invitation de républicains et d'exhorter les législateurs américains à voter contre un accord pour freiner le programme nucléaire de l'Iran.

Lors de sa visite en Israël, Work a rencontré le président israélien, le ministre israélien de la Défense Moshe Ya'alon et le directeur général du ministère israélien de la Défense, Dan Harel, selon une déclaration de l'officier de marine, Courtney Hillson.

"Leurs discussions ont porté sur les intérêts mutuels de sécurité nationale, sur les tendances de la sécurité régionale et sur les moyens de renforcer davantage la qualité des moyens militaires d'Israël", a déclaré Hillson.

Dans le même temps, le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a indiqué que le général Joseph Leonard Votel, qui dirige les forces d'opérations spéciales américaines, va être désigné comme prochain commandant pour le Moyen-Orient, selon Associated Press.

S'il est nommé, Votel prendra en charge la direction du Commandement central américain, qui supervise les opérations militaires en Irak et en Syrie contre le groupe Etat islamique.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte