Quantcast i24NEWS - L'étudiant américain Otto Warmbier libéré par Pyongyang est décédé

L'étudiant américain Otto Warmbier libéré par Pyongyang est décédé

US student Otto Warmbier, seem here in February 2016, who was arrested for committing hostile acts against North Korea
Handout (AFP/File)
Il avait été condamné à 15 ans de travaux forcés par la Cour suprême nord-coréenne

L'étudiant américain Otto Warmbier, rapatrié aux Etats-Unis dans le coma avec de graves lésions cérébrales après sa détention en Corée du Nord, est décédé lundi, a annoncé sa famille dans un communiqué.

"C'est notre triste devoir de vous annoncer que notre fils, Otto Warmbier, a terminé son voyage sur Terre. Entouré par sa famille qui l'aime, Otto est décédé aujourd'hui à 14H20" à Cincinnati (Ohio, nord), a écrit la famille.

L'équipe médicale qui l'avait pris en charge à Cincinnati, après son rapatriement mercredi dernier avait indiqué que l'origine des lésions cérébrales restait "inconnue à ce stade" mais les médecins l'avaient qualifié de "grave".

"Son état neurologique peut être décrit comme un état d'éveil non réactif", avait expliqué le neurologue Daniel Kanter, lors d'une conférence de presse.

"Nous n'avons aucune information certaine ni vérifiable sur la cause ni les circonstances de ses lésions neurologiques", avait-il ajouté.

Selon lui, "ce type de lésions cérébrales, toutefois, est en général considéré comme la conséquence d'un arrêt cardio-respiratoire lorsque l'irrigation du cerveau en sang est insuffisante pendant un certain laps de temps résultant en la mort de tissus cérébraux".

Le père de l'étudiant avait exprimé jeudi dernier son indignation face au traitement infligé par Pyongyang à son fils Otto Warmbier.

Le jeune homme avait été arrêté en janvier 2016 alors qu'il se trouvait en Corée du Nord dans le cadre d'un voyage organisé pour le Nouvel An.

Il avait été condamné à 15 ans de travaux forcés par la Cour suprême nord-coréenne après avoir avoué le vol d'une affiche ornée d'un slogan politique dans un hôtel de Pyongyang où il était hébergé.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(4)

Tout à fait d'accord avec Ironjohn!

Ok pour lui faire subir à ce dictateur Tout le mal mais faut pas oublier Qu il possède l arme nucléaire et dans sa folie lui et son équipe ils pourraient déclencher un grand feu d artifice. Voilà Tout le problème

Alors allez faire cette guerre....sui n est pas la notre...

Il ne possède pas encore l'arme nucléaire. C'est une raison supplémentaire pour éjecter ce dictateur et détruire ces armes de destruction massive qui existent réellement...

8Article précédentUne jeune musulmane tuée près de Washington, suspect en détention
8Article suivantL'une des plus grandes collections d'objets nazis découverte en Argentine