Quantcast i24NEWS - Attentat de New York: Donald Trump réclame la peine de mort pour le terroriste

Attentat de New York: Donald Trump réclame la peine de mort pour le terroriste

President Donald Trump has rarely looked at ease with his new station, which he admits he thought "would be easier"
SAUL LOEB (AFP/File)
Saipov a reconnu les faits et a déclaré aux enquêteurs être "satisfait" de son acte

Le président américain Donald Trump a réclamé mercredi sur son compte Twitter que l'auteur de l'attentat de New York, qui a fait huit morts, se voit infliger la peine de mort.

"Le terroriste de NYC (pour New York city, ndlr) était satisfait et a demandé que le drapeau de l'EI soit accroché dans sa chambre d'hôpital. Il a tué 8 personnes et en a grièvement blessé 12. IL DEVRAIT ETRE CONDAMNE A MORT !", a écrit Donald Trump sur Twitter.


Le président américain avait déjà évoqué la possibilité d'envoyer Sayfullo Saipov --un Ouzbek de 29 ans arrivé aux Etats-Unis en 2010-- à Guantanamo, la base américaine à Cuba qui sert de centre de détention controversé aux individus accusés d'avoir participé à des entreprises djihadistes.

"Satisfait" de son acte

Auteur présumé de l'attentat de New York mardi, Sayfullo Saipov, blessé lors de son arrestation et hospitalisé depuis, a déclaré aux enquêteurs être "satisfait" de son acte et demandé que soit déployé dans sa chambre d'hôpital le drapeau noir du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Saipov a reconnu être l'auteur des écrits en arabe mentionnant l'EI retrouvés à proximité du camion par les enquêteurs.

Inculpté pour terrorisme, il est déjà cité pour deux chefs d'inculpation fédérale -violence et destruction de véhicules et soutien à une organisation terroriste étrangère-, qui l'exposent à la prison à perpétuité.

Le procureur de Manhattan, Joon Kim, a même évoqué une procédure qui permettrait de requérir la peine de mort.

Don EMMERT (AFP)

Inspiré par de nombreuses images de propagande de l'EI retrouvées dans ses deux téléphones portables, il préparait son attaque "depuis un an environ" et s'était décidé pour une attaque au camion-bélier il y a deux mois, indique la plainte du procureur.

Il a précisé avoir choisi le jour d'Halloween "pour être sûr qu'il y aurait beaucoup de gens dans les rues," ajoute la plainte.

Après avoir foncé sur la foule, il a crié "Allah Akbar" ("Dieu est le plus grand", en arabe) en sortant de son véhicule.

Chauffeur Uber

La police fédérale a par ailleurs annoncé mercredi soir avoir retrouvé un autre Ouzbek, Mukhammadzoir Kadirov, 32 ans, pour lequel elle avait émis un avis de recherche dans l'enquête sur l'attaque qui a endeuillé New York mardi.

Les liens du suspect avec l'EI désormais avérés, le président Trump a demandé l'arrêt immédiat du programme d'octroi de visas par loterie dont Saipov aurait bénéficié.

La police a souligné qu'elle cherchait notamment toujours à savoir comment il s'était radicalisé après son arrivée aux Etats-Unis. 

St. Charles County Dept. of Corrections (AFP)

Chauffeur d'Uber, Saipov fréquentait la mosquée de Paterson, ville à 60 kilomètres de New York où il s'était installé récemment, après avoir d'abord travaillé comme chauffeur de poids-lourds en Floride, selon plusieurs médias américains.

Connu de la police pour des infractions au code de la route, Saipov n'avait "jamais fait l'objet d'une enquête" du FBI ou d'autres services anti-terroristes, avait précisé plus tôt la police new-yorkaise.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a assuré mercredi qu'il n'y avait "aucune autre menace" planant sur New York, métropole de 8,5 millions d'habitants parmi les villes les plus touristiques au monde.

Les mesures de sécurité ont néanmoins été renforcées. La police a indiqué avoir doublé ses effectifs dans les lieux stratégiques, gares et aéroports, en prévision notamment du marathon de New York dimanche, qui attire chaque année plus de 50.000 coureurs et quelque 2,5 millions de spectateurs.

Commentaires

(2)

Pourquoi la peine capital? Le jeter aux crocodiles qui se feront un plaisir de le déguster

Les croco vont être malades les pauvres!

8Article précédentAttentat à New York: les dirigeants du monde expriment leur solidarité
8Article suivantUSA: Trump choisit Jerome Powell pour diriger la banque centrale