Europe

Valérie Pécresse, tête de liste de la droite pour l'Ile-de-France, le 3 décembre 2015 à Reuil-Malmaison, près de Paris
"En respect de la loi, je ne tolèrerai aucune forme de boycotts contre Israël dans la région Ile-de-France"

Le Conseil d’Ile-de-France, incluant Paris, a adopté jeudi un amendement excluant le financement de soutiens au boycott contre Israël, a rapporté le Jewish Telegraph Agency.

La présidente du Conseil, Valérie Pécresse, du parti Les Républicains (LR), a conduit le vote en réponse à une de ses promesses de campagne de lutter contre le mouvement anti-israélien BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), a précisé le Times of Israel.

"En respect de la loi, je ne tolèrerai aucune forme de boycotts contre Israël dans la région Ile-de-France", avait-elle déclaré lors de sa campagne.

Le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) a félicité "le Conseil Régional d’Ile de France pour l’amendement anti-boycott d’Israël", pouvait-on lire sur Twitter.

Par ailleurs, selon les estimations, la région Ile-de-France accueille une grande partie des 500 000 Juifs de France.

En France, le BDS affiche de nombreux soutiens au boycott contre Israël, cependant plusieurs dizaines d’organisations ont été condamnés pour incitation à la haine et discrimination.

La loi Lellouche de 2003 a permis de condamner certains activistes sur la base d’une mesure antiraciste qui interdit le ciblage selon une nationalité pour lutter contre les discriminations.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte