Quantcast i24NEWS - P. Fillon a montré aux enquêteurs "l'existence d'un travail effectif" (avocat)

P. Fillon a montré aux enquêteurs "l'existence d'un travail effectif" (avocat)

François Fillon visite le Salon des Entrepreneurs à Paris le 1er février 2017
ERIC PIERMONT (AFP)
Selon un sondage publié jeudi matin, 7 Français sur 10 souhaitent que Fillon renonce

Penelope Fillon a fourni aux enquêteurs "tous les détails démontrant l'existence d'un travail effectif" comme assistante parlementaire de François Fillon, a déclaré jeudi l'avocat de l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle, dans un communiqué.

France 2 doit diffuser jeudi soir, dans "Envoyé Spécial", des extraits d'un entretien filmé de son épouse, accordé en mai 2007 au Sunday Telegraph britannique. Or, selon Élise Lucet, corédactrice en chef de l'émission, Penelope Fillon déclarait: "Je n'ai jamais été l'assistante de mon mari."

Mme Fillon dit aussi dans ce document ne pas s'être "occupée de communication non plus", selon la journaliste.

"Je déplore qu'alors qu'une enquête judiciaire est en cours, des phrases ainsi isolées à dessein et sorties de leur contexte donnent lieu à une telle exploitation médiatique", a dénoncé dans un communiqué son avocat, Me Pierre Cornut-Gentille.

Jeudi après-midi, la secrétaire particulière de François Fillon Sylvie Fourmont et son attachée parlementaire Anne Faguer ont été entendues à Nanterre par les policiers.

Sylvie Fourmont, 56 ans, et Anne Faguer, 31 ans, sont arrivées aux alentours de 14H30 au siège de l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) pour y être entendues. Elles l'ont quitté peu après 19H00.

Dans sa déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, l'ancien Premier ministre déclare Sylvie Fourmont comme une de ses collaboratrices parlementaires, employée comme "assistante". Elle a également été cheffe du secrétariat particulier de François Fillon, lorsqu'il était à Matignon.

Dans la biographie consacrée à l'ancien Premier ministre "François Fillon, coulisses d'une ascension" (L'Archipel, 2007), l'ex-journaliste Christine Kelly, entendue la semaine passée par les enquêteurs, présente Sylvie Fourmont comme "la plus ancienne de ses collaborateurs".

"C'est la seule femme du premier cercle. Elle a travaillé avec lui à la mairie de Sablé, et l'a accompagné dans tous ses ministères", déclare Christine Kelly, pour qui, Sylvie Fourmont "est la +mémoire+ et la gardienne du temps de François Fillon", selon des éléments de son livre.

Anne Faguer a travaillé au côté de François Fillon au cabinet du Premier ministre d'octobre 2011 à mai 2012. Elle est assistante parlementaire du député Fillon depuis juillet 2012.

Le parquet financier enquête depuis la semaine dernière sur la réalité des activités qui ont permis à Penelope Fillon, selon le journal Le Canard Enchainé, de toucher environ 900.000 euros bruts entre 1988 et 2013, comme assistante parlementaire de son mari puis de son suppléant et comme collaboratrice d'une revue littéraire. L'enquête porte désormais aussi sur les emplois comme assistants parlementaires de deux enfants.

Néanmoins, le candidat de la droite française continue imperturbablement à faire campagne.

"On a quinze jours à tenir" en attendant "les résultats de cette enquête", a lancé mercredi à ses troupes Fillon. A-t-il eu des assurances de la part des enquêteurs sur ce calendrier? Le parquet, une fois ses investigations terminées, peut soit classer le dossier sans suite, soit renvoyer un ou des suspects devant un tribunal ou encore confier l'enquête à des juges d'instruction, ce qui en retarderait le dénouement.

Mais la capacité de François Fillon à "tenir" est remise en cause jusqu'au sein de la droite, où certaines voix s'élèvent pour lui demander de se retirer et où les "plans B" s'échafaudent en coulisses.

Par ailleurs, selon un dernier sondage Flash Harris Interactive pour RMC et Atlantico publié jeudi matin, 7 Français sur 10 souhaitent que le candidat renonce à l'élection.

Commentaires

(2)

les reportages "france 2", on connait. n'est-ce pas enderlin ?

J'ai vu hier soir. C'est nauséabond comme d'habitude. Et pourtant, je ne soutient pas Fillon. Plutôt Valls.

8Article précédentForte hausse des actes antisémites au Royaume-Uni en 2016
8Article suivantLa désinformation russe, "une arme" pour déstabiliser les Occidentaux (Fallon)