Quantcast i24NEWS - Trump promet de vaincre le "terrorisme islamique radical"

Trump promet de vaincre le "terrorisme islamique radical"

US President Donald Trump salutes upon arrival at MacDill Air Force Base on February 6, 2017 in Tampa, Florida
MANDEL NGAN (AFP)
"Aux forces de la mort et de la destruction, sachez que l'Amérique et ses alliés vous vaincront"

Le président américain Donald Trump a assuré lundi que les Etats-Unis et leurs alliés vaincraient le "terrorisme islamique radical" sans donner la moindre indication sur sa stratégie ou un éventuel changement d'approche par rapport à celle de Barack Obama.

"Nous vaincrons le terrorisme islamique radical et nous ne le laisserons pas prendre racine dans notre pays", a-t-il déclaré depuis la base de MacDill (Tampa, Floride), siège du commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) et quartier général des forces spéciales américaines.

"Aujourd'hui, nous envoyons un message uni à ces forces de de mort et de destruction: l'Amérique et ses alliés vous vaincront", a-t-il encore dit.

Le président républicain, resté très évasif sur ce thème durant la campagne, a signé fin janvier un décret donnant jusqu'à fin février à ses responsables militaires pour lui présenter un plan détaillant "une stratégie exhaustive pour vaincre l'EI".

Le groupe Etat islamique (EI) est engagé "dans une campagne de génocide, commettant des atrocités à travers le monde", a encore ajouté M. Trump.

"Les terroristes islamiques radicaux sont déterminés à frapper notre pays comme ils l'ont fait lors des attentats du 11-Septembre, comme ils l'ont fait de Boston à Orlando en passant par San Bernardino, et à travers l'Europe".

Affirmant, sans aucun élément factuel pour appuyer ses dires, que certaines attaques n'étaient parfois "même pas mentionnées" dans les médias, il s'en est une nouvelle fois pris "à la presse très malhonnête" qui, a-t-il affirmé, "ne veut pas en parler". "Ils ont leurs raisons", a-t-il ajouté, sans la moindre explication. 

Le Centcom a mené près de 18.000 frappes en Syrie et en Irak depuis le début en août 2014 des opérations de la coalition internationale dirigée par les Américains contre le groupe Etat islamique.

Commentaires

(2)

Nous reconnaissons la touche de votre agence de presse favorite dès la lecture du titre de votre commentaire! D'après vous il y a deux types de terrorisme Islamiste, l'un radical et l'autre peut-être bon enfant ou gentil, vous êtes utopiques et trop politiquement corrects, changez de source d'information pour votre bien car celle là vous pollue!

C'est une réalité, les auteurs d'actes terroristes sont parfois et même souvent lorsqu'ils agissent contre Israël qualifiés de déséquilibrés ou d'activistes. N'essaie t'on pas de cacher le caractère islamiste de ces attaques ? Quant au prédécesseur de M. Trump combien de fois a t il refusé de parler de terrorisme islamiste. Même M. Hollande a qualifié certains actes d'attaques terroristes sans désigner l'origine de l'auteur. Il s'agit de cacher la réalité des faits !

8Article précédentFillon s'excuse pour avoir "privilégié une collaboration de confiance"
8Article suivantLe terroriste du Louvre dit être Abdallah El-Hamahmy, un Egyptien de 29 ans