Quantcast i24NEWS - Charles et Marie Fillon entendus à Nanterre par les enquêteurs

Charles et Marie Fillon entendus à Nanterre par les enquêteurs

François Fillon le 8 février 2017 à Athis-Mons
THOMAS SAMSON (POOL/AFP/Archives)
Les enfants de François et Penelope Fillon ont été entendus pendant plus de sept heures

Deux des enfants de François Fillon, Charles et Marie, ont été entendus jeudi par les policiers à Nanterre dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs, a-t-on appris de source proche du dossier.

Vers 19H15, les auditions des deux enfants "se sont achevées", après plus de sept heures passées dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption à Nanterre.

François Fillon, alors sénateur de la Sarthe, avait recruté à tour de rôle ses enfants comme assistants: d'octobre 2005 à décembre 2006 pour la fille aînée du couple, Marie, qui recevait 3.800 euros brut par mois, et de janvier à juin 2007 pour Charles, qui touchait 4.846 euros brut par mois.

Plus tôt, les avocats de François et Penelope Fillon ont annoncé avoir demandé au parquet national financier de se dessaisir de son enquête ouverte sur des soupçons d'emplois fictifs pour le travail d'assistante parlementaire de l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle.

"Nous avons aujourd'hui demandé au parquet national financier de se dessaisir de l'enquête préliminaire en cours", a déclaré l'avocat de François Fillon, Me Antonin Lévy, lors d'un point de presse à son cabinet, au côté de l'avocat de Mme Fillon, Me Pierre Cornut-Gentille.

Me Lévy a réaffirmé que le parquet national financier (PNF) n'était pas compétent pour se saisir des faits qui pourraient être reprochés à l'ancien Premier ministre, une thèse défendue depuis plusieurs jours par les avocats.

Il n'appartient qu'au PNF de décider des suites qu'il entend donner à son enquête. Dans le cadre d'une enquête préliminaire, les avocats n'ont pas de voie de recours pendant les investigations, contrairement à une information judiciaire menée par un ou des juges d'instruction. Ils pourraient cependant contester la compétence du parquet financier lors d'un éventuel procès.

Jeudi soir, le PNF n'a pas réagi dans l'immédiat à la demande des avocats.

Commentaires

(0)
8Article précédentLes avocats de Fillon demandent à la justice d'abandonner une "enquête illégale"
8Article suivantAffaire Théo: 25 nouvelles interpellations pour violences urbaines