Quantcast i24NEWS - Attentat à Londres: 4 morts dont l'assaillant et un policier, et 20 blessés

Attentat à Londres: 4 morts dont l'assaillant et un policier, et 20 blessés

Members of the emergency services work on Westminster Bridge, alongside the Houses of Parliament in central London on March 22, 2017 during an emergency incident
Niklas HALLE'N (AFP)
Deux des trois lycéens français victimes de l'attaque sont dans un état grave

Trois personnes dont un policier ont été tuées et au moins 20 autres blessées suite à une attaque à la voiture-bélier menée mercredi par un terroriste présumé sur le pont de Westminster à Londres, puis sur les grilles du Parlement britannique à proximité, a indiqué la police britannique.

"Quatre personnes sont décédées. Cela inclut un policier et un homme qui est considéré comme étant l'assaillant" , a annoncé le chef de la police, Mark Rowley, dans une déclaration à la presse devant le siège de Scotland Yard

Trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau, qui se trouvaient en voyage scolaire outre-Manche, figurent parmi les blessés de l'attaque, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon la préfecture du Finistère, deux des trois élèves blessés sont dans un état grave.

Un interne de l'hôpital St Thomas de Londres a qualifié de "catastrophiques" les blessures de plusieurs personnes.

Dans l'après-midi, un homme a foncé sur des passants avec sa voiture sur le pont de Westminster à Londres, avant de lancer son véhicule sur les grilles du Parlement britannique.

Il a alors poignardé un policier, avant d'être touché par la police, a annoncé le responsable de la Chambre des Communes, David Lidington.

Outre le policier, une douzaine personnes ont été blessées dans l'attaque que la police britannique a qualifié "d'incident terroriste".

"Incident à Westminster: nous traitons ceci comme un incident terroriste jusqu'à preuve du contraire", a écrit la police métropolitaine sur son site internet alors qu'un responsable parlementaire a évoqué une personne poignardée et son agresseur présumé touché par balle par les autorités.

James WEST (Handout/AFP)

Plusieurs témoins interrogés par les médias britanniques ont vu un homme franchir les grilles d'entrée du parlement en courant et en brandissant un couteau.

D'autres témoins ont vu deux personnes étendues par terre devant le Parlement, en plein cœur de Londres.

"Nous étions en train de prendre des photos de Big Ben lorsque tout le monde s'est mis à courir et que nous avons vu un homme d'une quarantaine d'année portant un couteau d'environ vingt centimètres. Ensuite on a entendu trois coups de feu. Nous avons traversé la rue et avons vu l'homme en sang par terre", a raconté Jayne Wilkinson à l'agence britannique Press Association.

L'auteur de l'attaque a été transféré vers un centre médical, selon des témoins. Son état de santé n'a pas été communiqué.

Les députés ont aussitôt été confinés à l'intérieur du Parlement avant d'être évacués un peu plus tard vers les locaux de Scotland Yard, situés à proximité, escortés par des policiers lourdement armés.

Pont de Westminster "pas sûr"

Par ailleurs, une femme grièvement blessée lors de l'attaque a été repêchée dans la Tamise, a indiqué l'Autorité portuaire de la capitale britannique.

"Une femme a été retirée en vie de l'eau mais avec de graves blessures", a indiqué un porte-parole. "Nous partons du principe qu'elle est tombée ou a sauté du pont" de Westminster, où un assaillant a lancé sa voiture sur la foule selon des témoins, a-t-il ajouté.

Lors d'un point presse, Scotland Yard a fait état de "plusieurs blessés, y compris des policiers" et affirmé que la police "revoit tous les dispositifs de sécurité à l'intérieur de Londres". Plusieurs agents doivent être déploys dans la capitale anglaise dans la soirée.

"Un des témoins est entendu par les forces de police pour faire la lumière sur ce qu'il s'est passé. Toute personne ayant des informations sur ce qu'il s'est passé est appelé à contacter les autorités", a indiqué le porte-parole de la police britannique.

Les télévisions britanniques ont diffusé des images d'une voiture emboutie sur les barrières latérales de sécurité du pont de Westminster juste devant le parlement et Big Ben.

DANIEL LEAL-OLIVAS (AFP)

Les images montraient au moins deux personnes allongées par terre et soignées sur le pont, fermé à la circulation.

La station de métro de Westminster a été fermée, a annoncé un porte-parole de la régie Transport for London.

Scotland Yard a annoncé début mars que les services de sécurité britanniques avaient "déjoué treize tentatives d'attentat terroriste depuis juin 2013" au Royaume-Uni.

Le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni est fixé depuis août 2014 à "grave", le quatrième sur une échelle de 5. A la suite des attentats de novembre 2015 en France, la police avait annoncé le déploiement de 600 policiers armés supplémentaires à Londres, portant leur nombre à 2.800.

NIKLAS HALLE'N (AFP)

Commentaires

(0)
8Article précédentLa responsabilité de l'Etat dans les crimes de Merah débattue en justice
8Article suivantAttaque de Londres: 3 lycéens de Concarneau blessés dont deux grièvement