Quantcast i24NEWS - Trump réaffirme qu’Israéliens et Palestiniens sont prêts à "parvenir à la paix"

Trump réaffirme qu’Israéliens et Palestiniens sont prêts à "parvenir à la paix"

Le président américain Donald Trump, lors du sommet du G7 à Taormina, en Sicile, le 27 mai 2017
JONATHAN ERNST (POOL/AFP)
"Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou m'a assuré qu'il était prêt à parvenir à la paix"

Revenant sur son premier voyage à l'étranger devant les soldats américains de la base aérienne de Sigonella en Sicile, le président amércain Donald Trump a réaffirmé samedi que les dirigeants israéliens et palestiniens lui avaient dit qu'ils étaient prêts à "parvenir à la paix", ajoutant qu'il croyait que leurs promesses étaient "sincères".

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, "m'a assuré qu'il est prêt à faire la paix avec Israël de bonne foi, et je le crois", a déclaré Trump dans la base aérienne, au cours d'un discours où il est revenu sur ses visites en Arabie Saoudite, en Israël, en Belgique et en Italie.

Trump s'est rendu mardi dernier à Bethléem dans les Territoires, où il s'est entretenu dans la matinée avec son homologue palestinien Mahmoud Abbas. Le président des Etats-Unis, aux côtés du Premier ministre israélien, a également prononcé le même jour au Musée d'Israël un discours qui était très attendu et venait clôturer sa tournée diplomatique au Moyen-Orient et sa visite express en Israël.

Menahem KAHANA (AFP)

"Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou m'a assuré qu'il était prêt à parvenir à la paix. Il est un de mes amis et il pense ce qu'il dit", a déclaré Trump en Sicile.

Le président américain qui n'a participé à aucune conférence de presse tout au long de ses huit jours de déplacement, a par ailleurs vanté "les progrès extraordinaires" accomplis au cours de ce voyage "pour promouvoir la sécurité et la prospérité des Etats-Unis, de nos amis et de nos alliés"

Il a notamment déclaré qu'il avait réaffirmé le "lien indestructible qui existe entre l'Amérique avec l'État d'Israël" et que lors de sa rencontre avec Netanyahou, ils avaient "continué (leur) discussion sur la lutte contre le terrorisme et comment écraser les organisations et les idéologies qui le conduisent".

En outre, il a ajouté qu'il avait été "impressionné par la majesté et la beauté de la Terre sainte et la foi et le respect des personnes dévouées qui y vivent".

Le président des Etats-Unis a quitté samedi après-midi la Sicile, dernier étape de son premier voyage à l'étranger, a bord de l'avion présidentiel Air Force One qui a décollé peu avant 18H00 (16H00 GMT) de la base aérienne de Sigonella.

(Avec agence)

Commentaires

(2)

Ridicule , il ne raconte que des conneries , aucune crédibilité

Je trouve ce jugement un peu hâtif si vous me permettez L apparence n est pas forcement réalité La géopolitique du proche orient a change a cause de l accord avec l iran et les alliances entre Israël et les pays sunnites sont en défaveur des palestiniens qui ne doivent leur survie politique et économique qu a la péninsule arabique et a l egypte Et trump le sait et il en jouera le moment venu Tous les pays de la régions savent que les palestiniens n ont pas les moyens de faire jeu égal avec les israeliens et qu ils leur faudra a un moment ou un autre rabaisser leurs prétentions Il n'y a que mes européens qui font mine de ne pas le comprendre C est pourquoi Trump utilise ce langage aussi fleuri que diplomatique A suivre fonx

8Article précédentUkraine: le G7 prêt à des sanctions supplémentaires contre la Russie
8Article suivantCarnet de journaliste: Manchester, une ville unie