Quantcast i24NEWS - LIVE BLOG: "Nous devons revoir la stratégie antiterroriste de la GB" (May)

LIVE BLOG: "Nous devons revoir la stratégie antiterroriste de la GB" (May)

Les décombres d'un autobus cible d'un attentat suicide à Londres le 7 juillet 2005
ADRIAN DENNIS (AFP/Archives)
Samedi soir, 3 assaillants ont foncé dans la foule sur le London Bridge puis attaqué des passants au couteau

Les élections législatives britanniques se dérouleront comme prévu jeudi 8 juin après l'attentat qui a fait sept morts à Londres, a assuré dimanche la Première ministre Theresa May, tandis que la capitale britannique pansait une nouvelle fois ses plaies.

Le quartier de Borough Market, sur la rive sud de la Tamise, restait bouclé dimanche à la mi-journée par des policiers armés, tandis que les enquêteurs cherchaient à déterminer si les auteurs avaient bénéficié de complicités.

Samedi soir, trois assaillants ont foncé dans la foule sur le London Bridge, au coeur de la capitale britannique, puis attaqué des passants au couteau dans ce quartier très animé, faisant 7 morts et 48 blessés avant d'être abattus par la police.

Mais "la campagne électorale reprendra normalement demain (lundi) et l'élection générale", cruciale avant l'ouverture des négociations sur le Brexit, "se déroulera comme prévu jeudi", a assuré Mme May, qui a par ailleurs dénoncé l'"idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste".

"Ils poignardaient tout le monde en criant +C'est pour Allah+", a affirmé à la BBC Gerard, un témoin qui dit avoir vu une jeune femme s'effondrer.

Alertées à 22H08 locales (21H08 GMT), les forces de l'ordre n'ont mis que huit minutes pour neutraliser les agresseurs. Les policiers ont "réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market", selon un communiqué de la police.

Quatre Français ont été blessés, "dont une personne particulièrement touchée", selon le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. Un Australien a également été blessé.

Condamnation d'Israël

Israël a condamné dimanche les "horribles" attaques terroristes de Londres, qui ont fait 6 morts et 48 blessés samedi soir, selon un dernier bilan.

"Israël condamne l'horrible #LondonBridgeAttack de la nuit dernière. Nous nous tenons en ce moment aux côtés de peuple britannique ", a déclaré le ministère sur Twitter.

Par ailleurs, le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a fait un parallèle entre les attentats de Londres et les attentats terroristes palestiniens, qui ont recours également aux attaques à la voiture-bélier et au couteau.

"Il y a une compréhension beaucoup plus grande aujourd'hui selon laquelle le terrorisme qu'Israël connait n'est pas très différent des motifs de l'islam extrémiste qui cause ces attaques [à Londres]", a-t-il déclaré à la radio israélienne.

►► Attentat de Londres: au moins six morts, trois terroristes abattus

dimanche 4 juin 2017
13:33
La tour Eiffel sera symboliquement éteinte dimanche soir pour rendre hommage aux victimes
09:04
Le pape François a profité dimanche de son apparition dominicale au balcon de la Basilique Saint-Pierre à Rome pour inviter les fidèles à "prier pour les victimes et leurs proches", après l'attentat de Londres.

"Que l'Esprit saint apporte la paix sur le monde, le guérisse de toutes les guerres et du terrorisme qui, encore hier soir, a frappé d'innocents civils", a-t-il dit.
08:41
Macron a souligné auprès de May "l'importance de la coopération européenne" (Elysée)
06:35
Les élections législatives britanniques se dérouleront comme prévu jeudi 8 juin après l'attentat, et la campagne électorale reprendra de façon normale lundi, a annoncé la Première ministre Theresa May.

Mme May a souligné que le pays faisait désormais face à "une nouvelle forme de menace" terroriste où les attaquants "se copient les uns les autres", sans que les récents attentats, "produits d'une idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste", soient liés les uns aux autres, selon elle.
05:54
Français blessés dans l'attentat de Londres: une enquête ouverte en France (parquet de Paris)
05:17
Le président russe Vladimir Poutine "condamne" l'attentat:

"M. Poutine a exprimé ses profondes condoléances au peuple britannique et condamné l'attentat terroriste commis à Londres il y a quelques heures", a déclaré aux agences russes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.
04:51
"Quatre compatriotes" français figurent parmi les blessés de l'attentat de Londres, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur France Info dimanche matin
04:34

03:35
"Deux français font partis des blessés. L'une de ces victimes est dans un état assez grave. Un centre de crise a été mis en place au ministère des Affaires étrangères", a indiqué Christophe Castaner sur BFMTV.
03:24
Maire de Londres : "Je suis absolument furieux que ces terroristes aient délibérément ciblé des innocents. Ils ne gagneront pas dans notre ville de Londres (...) Je suis maire depuis 13 mois et je crois que notre système de police est le meilleur du monde. Je dirais que les gens doivent rester calme et vigilent. Le niveau d'alerte reste sévère".
"Nous verrons une présence accrue de la police à Londres et dans les prochains jours. Une des choses que ces terroristes veulent faire, c'est de nous empêcher de profiter de la démocratie qui est la nôtre. Nous ne laisserons pas le terrorisme gagner".
03:23

03:12
Angela Merkel : "Nous sommes aujourd'hui liés au delà de toutes les frontières par l'effroi et le deuil mais aussi par la détermination".
"Je le confirme pour l'Allemagne: dans le combat contre toute forme de terrorisme, nous sommes résolument aux côtés de la Grande-Bretagne".
03:02
Deux Français figurent parmi les blessés de l'attentat de Londres. Un d'entre eux a été gravement atteint.
"La France met tout en oeuvre pour leur porter assistance", a assuré la présidence dans un communiqué, ajoutant que les mesures de sécurité étaient "renforcées" pour permettre aux Français de Londres de voter ce dimanche pour le premier tour des élections législatives.
03:01
Les Conservateurs suspendent leur campagne (parti)
02:41
Gerard, un homme interrogé par la BBC, dit avoir vu les assaillants poignarder des passants et s'écrier: "C'est pour Allah".
02:36

02:10

02:04

01:33

01:32

01:22

01:22

01:21

01:17
Les auteurs de l'attentat portaient de fausses ceintures explosives, a indiqué la police : "Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives mais qui se sont avérées être des faux", selon un porte-parole de la police.

Commentaires

(0)