Quantcast i24NEWS - Nombreux messages de soutien à NKM, victime d'un malaise après une agression

Nombreux messages de soutien à NKM, victime d'un malaise après une agression

Top French right-wing candidate Nathalie Kosciusko-Morizet blacked out for several minutes after clashing with a protester at a Paris market
GEOFFROY VAN DER HASSELT (AFP)
La candidate LR aux législatives, est tombée et a perdu connaissance plusieurs minutes

La maire PS de Paris Anne Hidalgo, Gilles Le Gendre, candidat de la République en Marche concurrent de NKM, et de nombreuses autres personnalités politiques ont exprimé jeudi leur soutien à Nathalie Kosciusko-Morizet, victime dans la matinée d'un malaise après une altercation.

"Je tiens à témoigner à NKM toute ma solidarité et lui souhaite de se rétablir au plus vite après cette agression", écrit sur Twitter la maire de Paris dont NKM est la cheffe de l'opposition Les Républicains.


"Je condamne avec la plus grande fermeté l'agression dont a été victime NKM. C'est un acte lâche et intolérable", ajoute-t-elle.

Gilles Le Gendre, en ballottage favorable face à la candidate LR dans la 2e circonscription de Paris, indique pour sa part :"Je suis navré d'apprendre l'altercation et le malaise dont NKM a été victime. Je lui souhaite de se rétablir très vite".

Il a annoncé par la suite la suspension de sa campagne pour les législatives sur Twitter. 

"Je condamne à nouveau fermement l'agression dont a été victime NKM et je suspends ma campagne électorale", a indiqué le candidat de La République en marche sur Twitter.


Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate LR aux législatives, est tombée et a perdu connaissance plusieurs minutes jeudi matin après une altercation avec un passant, en campagne sur un marché dans le Ve arrondissement. La candidate a été hospitalisée.

De nombreuses autres personnalités politiques ont également réagi sur Twitter.

GEOFFROY VAN DER HASSELT (AFP)

L'ancien Premier ministre Manuel Valls a exprimé toute sa "solidarité avec NKM à qui j'adresse soutien et affection. Je condamne cette agression intolérable que rien ne pourra justifier".

L'ex-porte-parole du gouvernement de Manuel Valls Stéphane Le Foll a transmis "un message de solidarité face à cet acte inadmissible en démocratie".

Le sénateur LR Jean-Pierre Raffarin a écrit : "J'adresse toute mon affection à Nathalie. Je condamne toute forme de violence en politique et j'appelle au respect des adversaires".

Le maire LR de Bordeaux Alain Juppé a déclaré: "Témoignage d'amitié et de soutien à NKM qui mène un combat courageux. Nous avons besoin d'elle. Vœu de prompt rétablissement".

"La violence en politique n'est pas acceptable. Soutien total à NKM", a écrit pour sa part le vice-président de LR Laurent Wauquiez.

Dans un communiqué, Eric Azière, président du groupe UDI-MoDem du conseil de Paris, a exprimé son "amitié" à la candidate, et "condamné avec force le comportement invraisemblable et agressif" du passant, en ajoutant que "la politique doit rester un débat d’idées".

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(5)

Mme Kosiusko Morizet est d'origine Juive j'espère que cette agression n'est pas liée à cela.Aaretz

Nous devons respecter les politiques qui s'engagent Ce n'est pas de tout repos et le burn aout est vite là

évidemment, un coup d'un gauchiste pacifique.

Gauchiste !! Quelle façon affreuse de parler des gens Ah parce que la droite dure est légitime !?

L'agresseur est un détraqué ou un dépressif ? C'est fou la lucidité de ces gens là... Soutien total à NKM courageuse candidate qui ne craint pas de s'engager...

8Article précédentAnalyse: Comment la crise du Golfe forge la stature internationale de Macron
8Article suivantIncendie à Londres: May réclame "une enquête approfondie"