Quantcast i24NEWS - La communauté juive inquiète de la montée de la droite nationaliste en Allemagne

La communauté juive inquiète de la montée de la droite nationaliste en Allemagne

A protester holds up a sign reading "Xenophobia is not an alternative" after the nationalist AfD in Germany was projected to become the country's third largest party
John MACDOUGALL (AFP)
"Malheureusement nos peurs sont devenues réalité"

Alors que les conservateurs allemands d'Angela Merkel célèbrent dimanche soir une victoire aux élections législatives en demi-teinte en raison du plus mauvais résultat du parti, le "score historique" de la droite dure AfD vient davantage assombrir le tableau, suscitant l'inquiétude des communautés juives à travers l'Europe et dans le monde.

Si la CDU-CSU a seulement obtenu 32,9%, le parti de la droite nationaliste l'Alternative pour l'Allemagne, est ressorti troisième avec environ 13%, juste après les sociaux-démocrates du SPD (20,8%) qui enregistrent eux aussi leur plus mauvais score.

L'AfD fait donc une entrée en force à la chambre des députés, une première depuis 1945 pour un parti qui tient des discours anti-immigrants, anti-islam, anti-euro et révisionnistes.

"Nous allons changer ce pays (...) Nous allons faire la chasse à Madame Merkel. Nous allons récupérer notre pays", a jubilé Alexander Gauland, co-tête de liste de l'AfD.

A l'annonce des résultats, des manifestations contre l’AfD ont éclaté dans plusieurs villes allemandes, Berlin en tête où des centaines de personnes se pressaient devant le local de la fête électorale du parti, qualifiant ses membres de "cochons nazis".

i24NEWS

Plusieurs organisations juives ont également exprimé leur inquiétude face à la montée de ce parti qui "rappelle les heures les plus sombres de l’Allemagne", selon le président du Congrès juif mondial, Ronald S. Lauder.

Félicitant au préalable la victoire d’Angela Merkel, M. Lauder a toutefois alerté sur le fait que "l'antisémitisme – provenant de la droite, mais aussi de l'extrême gauche via le nouveau masque de l'antisionisme – est en augmentation à travers le monde, y compris en Allemagne".

"C’est abominable que le parti AfD, un mouvement réactionnaire honteux qui rappelle les heures les plus sombres de l’Allemagne et qui devrait être interdit, a désormais la possibilité de siéger au parlement allemand pour promouvoir son infâme programme", a déclaré le président du Congrès juif mondial dans un communiqué.

Le président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, Josef Schuster, a quant à lui déploré que l'AfD, un parti qui tolère les pensées d'extrême droite et s'agite contre les minorités, est à présent, non seulement dans presque tous les parlements de l'Etat, mais aussi dans le parlement fédéral".

"Malheureusement nos peurs sont devenues réalité", a-t-il ajouté. "J’attends de nos pouvoirs démocratiques qu'ils révèlent le vrai visage de l’AfD et discréditent les promesses populistes vides de sens de ce parti".

Par ailleurs, le Congrès Juif européen a exhorté tous les partis démocratiques à ne pas s’allier avec l’AfD.

"Les fantômes du passé reviennent", s’est inquiété de son côté l'hebdomadaire de référence Der Spiegel.

Commentaires

(0)
8Article précédentLégislatives en Allemagne: la CDU de Merkel remporte les élections
8Article suivantAu Moyen-Orient, "Israël est le seul pays qui tienne la barre" (Pascal Bruckner)