Quantcast i24NEWS - Benyamin Netanyahou félicite Angela Merkel pour sa réélection

Benyamin Netanyahou félicite Angela Merkel pour sa réélection

German Chancellor Merkel and Israeli Prime Minister Netanyahu meet in Berlin
AFP
Une élection marquée par la montée du parti d’extrême droite, AfD

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, a félicité dimanche Angela Merkel pour sa réélection au poste de Chancelière d’Allemagne, ajoutant qu'elle est une "véritable amie d’Israël".

Netanyahou n'était pas le seul politicien israélien à réagir au résultats de l'élection allemande. Le parlementaire de l'opposition Nachman Shai, qui officie également en tant que président du forum d'amitié parlementaire israélo-allemand, a lui mis en garde contre la montée de l'extrême droite.

"Les résultats des élections démocratiques de l'Allemagne doivent être respectés, mais ils sont un grand signe d'avertissement pour Israël et même pour le peuple juif" a-t-il déclaré.

"La montée de l'extrême droite en Allemagne témoigne d’une tendance dangereuse qui se renforce" a ajouté le député travailliste.

"La xénophobie, le racisme et l'extrémisme occupent une part importante au sein du public allemand et prouvent que la strate démocratique est fragile et vulnérable ".

"Le prochain mandat de la chancelière Merkel, une des grandes amies d'Israël parmi les leaders mondiaux, doit être caractérisé par un examen approfondi du changement qui se déroule en Allemagne et par un blocage de l'érosion de la droite" a conclu Shai.

John MACDOUGALL (AFP)

Le président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, Josef Schuster, a quant à lui déploré que l'AfD, un parti qui tolère les pensées d'extrême droite et s'agite contre les minorités, est à présent, non seulement dans presque tous les parlements de l'Etat, mais aussi dans le parlement fédéral".

"Malheureusement nos peurs sont devenues réalité", a-t-il ajouté. "J’attends de nos pouvoirs démocratiques qu'ils révèlent le vrai visage de l’AfD et discréditent les promesses populistes vides de sens de ce parti".

Par ailleurs, le Congrès Juif européen a exhorté tous les partis démocratiques à ne pas s’allier avec l’AfD.

Merkel a célébré dimanche sa quatrième victoire électorale lors d'une élection qui a vu la montée d'un parti d'opposition d’extrême droite, l'AfD, affaiblissant les conservateurs de Merkel et les sociaux-démocrates de centre gauche.

Commentaires

(0)
8Article précédentLoi antiterroriste: "des politiques de long terme pour éradiquer Daesh" (Collomb)
8Article suivantSénatoriales: claque pour LREM, qui paie les difficultés de l'exécutif