Quantcast i24NEWS - Élection de Valls: la France insoumise porte plainte pour "fraude électorale"

Élection de Valls: la France insoumise porte plainte pour "fraude électorale"

Jean-Luc Mélenchon et Manuel Valls (Montage).
((Montage / Hans Lucas - AFP))
L'ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire par 139 voix d'écart depuis son fief d'Evry

Après sa courte défaite face à Manuel Valls aux législatives, la candidate de la France insoumise Farida Amrani a annoncé vendredi avoir porté plainte pour "fraude électorale" auprès du parquet d'Evry, en supplément du recours déjà déposé devant le Conseil constitutionnel.

Mme Amrani a porté plainte contre X pour "fraude électorale" le 4 octobre, a-t-elle expliqué, confirmant les informations du site Buzzfeed. Elle s'est refusée à tout autre commentaire.

La tension et les bousculades avaient dominé l'élection de M. Valls en juin dans l'Essonne. L'ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire par 139 voix d'écart depuis son fief d'Evry, un résultat immédiatement contesté par Mme Amrani.

Fin juin, elle avait déposé un recours devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin, et dénoncé "plusieurs irrégularités". Se basant sur des photos des cahiers d'émargements de bureaux de la commune d'Evry, elle avait notamment affirmé qu'"une centaine de signatures" d'électeurs semblaient "différentes entre le premier et le second tour".

Son entourage avait expliqué voir dans ces signatures des imitations effectuées à la place d'électeurs absents.

"Ca mérite qu'il y ait des vérifications qui soient faites" au vu du résultat "extrêmement" serré, a commenté vendredi Alexis Corbière sur France 2. "Je vais rester prudent. Dans la mesure où la justice est saisie, désormais c'est à elle de travailler", a ajouté le député LFI de Seine-Saint-Denis.

Cette mise en cause de l'élection n'empêche pas M. Valls de siéger à l'Assemblée nationale, où il exerce depuis l'été son quatrième mandat de député. Son entourage, comme son avocat, s'est toujours dit "confiant" quant à l'issue judiciaire de cette contestation.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(4)
Yitshak

Ah ce melanchon, toujours gueulard, toujours contestataire et pour finir toujours perdant : il doit y être habituer maintenant ! la Pilule est passée. A choisir entre macron et melanchon je vote blanc ! 2 vendus qui traitent avec des haineux ! Entre l'un qui se prend pour Jupiter et l'autre qui balance une connerie du genre " les français de la rues ont chassés les nazis" mdr Pauvre France. je souhaite une grande carrière a manuel Valls, de belles années l'attendent contrairement a Mélanchon qui ne sera peut être pas la pour la prochaine élection ...

Quelle engeance ce Jl Ronchon !! Il a décidé de prendre " la route maladroite, la route défendue", alors qu'il aurait pu faire une carrière politique plus sympathique !! Valls a de la ressource et s'en sortira, face à ces margoulins !! Alain

Deuxnids

Bravo damram ...

Damran

Et voilà, c'est reparti... L'agité narcissique pathologique continue à exprimer sa haine antisémite et anti-Israël, et ce, quel que soit le sujet abordé... Son souci principal ? Etre le seul opposant sur la scène politique française face à Macron, il se fiche complètement de tout le reste... La France a les politiciens qu'elle mérite, et lorsque l'on voit le succès que ce véritable populiste démagogique illuminé rencontre auprès de l'opinion française, c'est que les choses vont vraiment mal dans ce pays... Juste à titre de comparaison : Trump n'a jamais émis de propos antisémites, outranciers ou violents envers une communauté. Et pourtant, dans les médias français, c'est lui qui a droit à un lynchage quotidien en règle... Il est grand temps de mettre les pendules à l'heure de la raison et du bon sens, et de balancer ce dangereux individu, allié du parti communiste français et autres extrémistes, dans les poubelles de l'Histoire...

8Article précédentStrasbourg: un étudiant en conseil de discipline pour un compte Facebook nazi
8Article suivantMéditerranée: 600 migrants arrivés à Palerme, dont 240 mineurs