Quantcast i24NEWS - GB: l'Iran soupçonné d'être derrière la cyberattaque qui a visé le Parlement

GB: l'Iran soupçonné d'être derrière la cyberattaque qui a visé le Parlement

Un message apparaît sur un écran d'ordinateur prévenant l'utilisateur d'une cyberattaque, le 27 juin 2017 à Geldrop, aux Pays-Ba
Rob Engelaar (ANP/AFP)
La totalité des comptes parlementaires, au total près de 9.000 adresses, avaient été visés par l'attaque

Les services de renseignement britanniques estiment que l'Iran pourrait être derrière la cyberattaque qui a visé le Parlement britannique en juin dernier, et piraté 90 comptes e-mail, dont celui de la Première ministre Theresa May, rapportent samedi les médias britanniques.

La totalité des comptes parlementaires, au total près de 9.000 adresses, avaient été visés par l'attaque, qui a duré près de douze heures.

Les enquêteurs, qui ont d'abord soupçonné la Russie et la Corée du Nord d'être derrière l'attaque selon une nouvelle évaluation des services de renseignement britanniques, rapportée par les médias britanniques.

L'alerte était intervenue alors que des médias britanniques, dont le Times, avaient rapporté que des pirates vendaient des mots de passe pour accéder aux connexions internet de députés.

Sollicité par le Guardian, un porte-parole du Centre national de cybersécurité, l'organisme gouvernemental en charge de la lutte contre les attaques, a refusé de commenté l'information, préférant attendre les résultats de l'enquête.

"Une enquête plus approfondie a confirmé que les pirates menaient une attaque soutenue et déterminée contre tous les comptes d'utilisateurs du parlement", avaient indiqué à l'époque des responsables britanniques.

Une source sécuritaire avait confié au Guardian que l'attaque semblait avoir été mené avec le soutien d'un pays, ajoutant que qu'il était "notoirement difficile d'attribuer cet incident à un acteur spécifique".

"Les enquêtes sont en cours, mais il est apparaît clairement que moins d'un pour cent des 9.000 comptes du réseau parlementaire ont été touchés", a déclaré le porte-parole du Parlement à l'Association de la presse britanniques.

Le ministre du Commerce international Liam Fox a déclaré à ITV News que cette cyberattaque constituait "un avertissement à tous". "Nous avons besoin de plus de sécurité et de meilleurs mots de passe", a-t-il souligné.

Une attaque massive a touché en mai des centaines d'ordinateurs, dont ceux d'hôpitaux en Grande-Bretagne qui ont été obligés de fermer ou reporter des interventions chirurgicales.

Commentaires

(6)

Et alors ??? Même si l'Iran détruisait le Parlement anglais, May continuera à clamer haut et fort, que Trump et Israël ont tort, que "l'accord historique" signé par Obama est une merveille diplomatique inégalée, et que les mollahs sont des gens courtois et bien éduqués, dont le pacifisme est reconnu sur toute la planète, et qu'il est très inconvenant de les critiquer, ou de les contrarier... L'argent n'a pas d'odeur même s'il est tâché de sang, place aux contrats et tant pis pour la stabilité du monde et des pays menacés, voire agressés par Téhéran... Maintenant que les masques sont tombés, l'Iran va se montrer encore plus arrogant et plus agressif, entouré et soutenu par des lèche-babouches qui ne pensent qu'à leurs portefeuilles, et qui se contrefichent de ce qui les attend dans un proche avenir...

bon article Damran, à une chose près. l'imposture n'est pas récente, elle est un sujet tabou. Les masques ne sont pas tombés.

Oui, Danstern, les impostures continuent et les sujets tabou s'accumulent de jour en jour, l'aveuglement volontaire est de vigueur, relayé par des irresponsables complètement à la masse... Un rapport des services de renseignements allemands, cité par le Jerusalem Post et caché comme de coutume, par les médias européens, révèle que des terroristes du hamas et du hezbollah se sont infiltrés en Allemagne, en se cachant parmi des réfugiés en provenance du Moyen Orient... L'UE en pleine décomposition refuse de se colleter avec cette réalité si dérangeante, que les dirigeants cachent sous le tapis, mais dont les populations paieront tôt ou tard le prix fort, sous forme de tueries de masse ou d'attentats de grande envergure... L'inconscience serait-elle devenue le mode de fonctionnement de ces dirigeants dont les populations complètement déboussolées, se tournent de plus en plus vers des partis populistes démagogues, xénophobes, racistes, voire nazis... D'ailleurs, Merkel vient d'en faire les frais, mais a-t-elle compris le message qui lui a été adressé sans décodeur par les électeurs ???

quand on refuse de comprendre, les forces du mal prennent le dessus.

Voici comment l Iran respecte les pays amis! Pour mieux les espionner!

tous comme l hebreusie

8Article précédentLe frère de Mohamed Merah dit avoir été "pris en otage" lors du vol du scooter
8Article suivantMacron à ses détracteurs: "je ne suis pas arrogant, je suis déterminé"