Quantcast i24NEWS - "Abdelkader Merah a téléguidé Mohamed" (Abdelghani Merah à i24NEWS)

"Abdelkader Merah a téléguidé Mohamed" (Abdelghani Merah à i24NEWS)

Entretien exclusif du frère de Mohamed Merah, Abdelghani Merah à i24NEWS
"Abdelkader Merah va te tuer ton fils Mohammed et va nous faire exploser une bombe"

"Abdelkader Merah a téléguidé Mohamed pour tuer des enfants, en particulier parce qu'ils étaient Juifs", a affirmé mercredi Abdelghani Merah lors d’une interview exclusive à i24NEWS jeudi.

Selon lui, l’aîné de la fratrie qui est actuellement jugé aux assises de Paris pour complicité dans les crimes de son frère Mohamed, a joué un rôle clé dans l’endoctrinement de ce dernier auteur des tueries de Toulouse et Montauban.

Contrairement à la défense acharnée de sa mère Zoulikha Aziri qui a déclaré mercredi qu’"Abdelkader n'a rien à voir dans l'histoire qui s'est passée", Abdelghani insiste, sa mère "se ment à elle-même" et "essaye de couvrir Kader comme elle a toujours fait".

"Maman dépêche-toi il faut que tu réagisses, Abdelkader Merah va te tuer ton fils Mohammed et va nous faire exploser une bombe", aurait averti Abdelghani depuis "des années et des années".

Depuis 2012 Abdelghani Merah fait figure de marginal au sein de sa propre famille.

Il a décidé "de dire la vérité" et confie à i24NEWS que "la famille Merah a été éduquée dans un climat de haine, la haine du Juif, la haine de la France, et la haine de tout ce qui est pas musulman".

"Je sais qu'elle est antisémite ma mère, c'est triste à dire", a-t-il noté avant d'ajouter qu'"Abdelkader a été alimenté par cet antisémitisme qui vient de ses parents".

Selon lui, depuis 1997, il s'est forgé une intime conviction, celle que "le nom Merah sera connu dans le monde entier", c'est d’ailleurs pour cette raison que son propre fils ne porte pas ce nom, dit-il à i24NEWS.

En 2003, alerté par la radicalisation de ses frères, il prévient les autorités françaises que "le jour où il y aura un attentat ce sera un de mes frères".

Abdelghani Merah a également confirmé à i24NEWS que Mohammed s'était déjà rendu en Israël et aurait visité la mosquée al-Aqsa "courant 2011".

"Il m'a dit que c'était pourri", a-t-il raconté à i24NEWS, dès son arrivée à l'aéroport son frère aurait ressenti "qu'on allait lui tirer dessus, il a pensé que c'était un pays à feu et à sang".

"Mohammed arrête de regarder Al-Jazeera, ils te lavent le cerveau", a répliqué Abdelghani à son frère, "il était aussi choqué des Arabes et des Juifs travaillent main dans la main".

Initiateur d'une longue marche contre les discriminations et la montée de l'intégrisme religieux en février dernier, Abdelghani a "échappé aux mailles du filet" notamment grâce à l'Education nationale "qui m'a beuacoup ouvert les yeux", et car il a été "beaucoup sensibilisé" à la Shoah. Mais également grâce "à cette femme que j'ai aimé et qui a porté mon fils et qui avait des origines juives".

"Vous faites partie de l'histoire France", a lancé Abdelghani dans un message adressé aux Juifs de France. "Ne fuyez pas la France parce que la France sans Juifs n'est plus la France", a-t-il également dit.

Revoir l'intégralité de l'interview:

Commentaires

(2)

Tout est dégoûtant dans cette folie. Même le procès ressemble à une mise en scène avec les avocats qui donnent leur avis, les journalistes qui interrogent et commentent. Si des oubliettes pouvaient exister j'y mettrai toute la famille. Un procès est même bizarre. Un procès rétablit un certain équilibre mais je ne trouve pas d'équilibre quand des enfants sont tués parce que juifs, dans une cour d'école. C'est au-delà du réel.

Hazac

8Article précédentMadrid va aller de l'avant dans la procédure de suspension d'autonomie
8Article suivantMacron a compris que la société en avait assez de la déprime (Duhamel à i24NEWS)