Quantcast i24NEWS - Israël accuse l'Union européenne de "cracher au visage" des Israéliens

Israël accuse l'Union européenne de "cracher au visage" des Israéliens

A permanent structured cooperation on defence -- or PESCO -- aims to deepen defence cooperation between European Union members
John MACDOUGALL (AFP/File)
Israël dénonce la prochaine participation de l'ambassadeur de l'UE à une exposition sur les Palestiniens

Israël a accusé lundi l'Union européenne de "cracher au visage" des Israéliens pour dénoncer la prochaine participation de l'ambassadeur de l'UE à une exposition sur les Palestiniens organisée par une ONG de gauche.

Ces propos interviennent une semaine avant une rare rencontre entre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et les 28 ministres des Affaires étrangères de l'UE, le 11 décembre à Bruxelles. Elle sera "informelle", selon une porte-parole de l'UE.

"Les responsables de l'UE croient que pour toucher le coeur des Israéliens, il faut leur cracher au visage", a dit le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon, des propos cités dans le quotidien Haaretz.

M. Nahshon réagissait à la présence annoncée de l'ambassadeur de l'UE en Israël, Emanuele Giaufret, jeudi à une exposition de 50 portraits photos de Palestiniens nés en 1967, date de la Guerre des Six jours.

i24NEWS

Une représentante de l'UE à Tel-Aviv a confirmé que M. Giaufret prévoyait "de se rendre à cette exposition organisée à l'occasion de la journée internationale des droits de l'Homme". Cette exposition à Tel-Aviv est organisée par l'ONG israélienne B'Tselem.

"Nous constatons de nouveau la même approche dédaigneuse qui consiste à prêcher une morale hypocrite et condescendante, ce qui ne fait que nous éloigner les uns des autres au lieu de nous rapprocher", a dit le porte-parole israélien.

En avril, M. Netanyahou avait annulé une rencontre avec le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel à la suite du refus de ce dernier de renoncer à rencontrer des représentants de B'Tselem et de Breaking the Silence.

Plusieurs membres de l'UE, dont la France, refusent la tenue d'une réunion formelle avec le gouvernement israélien, faute d'unanimité à 28 sur la façon de traiter de la question des implantations et d'exprimer leurs frustrations concernant le blocage du processus de paix.

Commentaires

(7)

Par contre du coté de l'Europe, France en tête, rien de nouveau car, malgré leur antisémitisme millénaire, leur "Shoah" et leur soutient sans condition à nos pires ennemis nous avons créé un pays prospère qui la devance dans bien des domaines, notre Premier Ministre devrait refuser d les rencontrer, nous n'avons pas besoin d'eux!

Natanyaou devrait annuler sa rencontre à Bruxelles avec les ministres des affaires étrangère,,,,dans ce parlement il y as à peine un mois ils recevez une terroriste du fplp, ,l Europe n arrête pas de nous crachez au visage jour après jour,, donneur de lecons,eux les plus grands criminels de l histoire,, ils nous font des ronds jambes uniquement quand ils ont besoin de nous ou du lobe israélien d Amérique ou pour taquiner le goujon non ,,non ,les arabes

Aujourd’hui l’EUROPE NOUS RAPPEL LES ANNÉES d’avant la deuxième guerre mondiale celle de VICHY ET DE L’hypocrisie des alliés pendant la guerre concernant la SHOA EN SE COMPORTANT COMME DES AUTRUCHES !!!!!!!! LE CHANGEMENT DANS LA CONTINUITÉ....

C'est le club du Likoud qui parle non ?

je n'emploirais pas cette expression (cracher, même si on peut faire un lien avec certains jeunes qui crachent régulièrement dans la rue, sur le sol, en signe de mépris pour le pays dans le quel ils vivent). En dehors du caractère négatif des liens que l'Europe entretient avec les «ong pro palestiniennes» (sous entendu la haine d'Israël ), celle-ci utilise cette propagande pour prouver qu'elle existe, avec un grand pouvoir de nuisance, et cela, comme toujours, AUX FRAIS DES ÉTATS. C'est ce qu'on pourrait appeler du parasitisme.

Israël est inacceptable sur le plan théologique. Il signifie une erreur dans l’essence même du christianisme. L’attitude du monde occidental s’inscrit dans ce logique.

on ne peut comparer avec les prémices de la 2è guerre mondiale. les gens avaient faim et vivaient dans la misère. c'est donc pire actuellement.

8Article précédent"Pour moi le Parti socialiste d'hier c'est fini!" (O. Faure à i24NEWS)
8Article suivantL'enquête criminelle contre Weinstein "avance", selon la police new-yorkaise