Quantcast i24NEWS - Laïcité: "Wauquiez veut refaire de la France la fille aînée de l'église" (A. Taché à i24NEWS)

Laïcité: "Wauquiez veut refaire de la France la fille aînée de l'église" (A. Taché à i24NEWS)

Le député LREM Aurélien Taché dans "Conversations avec Anna Cabana" le 05.12.2017
i24NEWS
"Il mène une partie de la droite vers des thèses identitaires d'une France éternellement chrétienne"

"L'historien qu'est Laurent Wauquiez veut refaire de la France la fille aînée de l'Eglise, c'est son fantasme actuel", a déclaré mardi le député La République en marche du Val-d'Oise, Aurélien Taché dans "Conversations avec Anna Cabana" sur i24NEWS.

Malgré le verdict du tribunal administratif de Lyon, qui a interdit le 6 octobre dernier à Laurent Wauquiez d'installer une crèche de Noël dans son Hôtel de région, le président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes a trouvé un moyen de contourner cette décision: il a installé une exposition de santons dans le hall de ses locaux.

Ainsi, cinq scènes de la Nativité viennent d'être installées, et disposées à côté d'un sapin.

"Pour le coup, on s'éloigne clairement de ce qu'est la laïcité et là on cherche à privilégier les uns par rapport aux autres ou à dire qu'une religion serait plus française que les autres et cela me pose problème", a affirmé le député.

"On peut très bien reconnaître l'histoire de son pays et considérer que depuis, des principes comme celui de la laïcité se sont installés dans le pays, qui permettent d'organiser cette vie en commun et que l'Etat n'a pas à afficher ses préférences", a-t-il considéré sur i24NEWS.

"Avec cette exposition, Wauquiez essaie d'afficher sa préfèrence et je pense que c'est extrêmement dangereux", a estimé le député de la 10e circonscription du Val-d'Oise en ajoutant que le favori à la présidence des Républicains "mène une partie de la droite vers des thèses identitaires d'une France éternellement chrétienne."

Selon M. Taché, "le président a à coeur de ne pas hystériser le débat" en soulignant l'existence d'"une charge émotionnelle assez forte autour de ces sujets depuis quelques semaines".

"Il faut qu'on sorte des grand débats théoriques et qu'on réaffirme une vision de la laïcité, de la liberté des citoyens d'exercer leur culte dans de bonnes conditions et il faut répondre à toute une série de questions pratiques", a-t-il martelé.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb devrait constituer au mois de décembre "une instance informelle de dialogue et de concorde entre les autorités des principaux cultes".

"C'est quelque chose d'important de pouvoir avoir ce dialogue, de le normaliser et c'est ce que vise à faire cette instance," a expliqué M. Taché.

De son côté, le président recevra vendredi les représentants des cultes, à la veille de la journée de la laïcité inscrite depuis 2011 au calendrier républicain, en référence à la date de la promulgation de la loi de 1905 et pourrait également présenter la nouvelle instance de dialogue qu’il avait annoncée.

(avec agence)

Pour revoir l'intégralité de l'intervention du député Aurélie Taché :

Commentaires

(1)

Totalement d'accord avec vous; Que les politiciens fassent respecter la LAÏCITÉ pour toutes les français et qui pratiquent leur religion Pas dans l'espace publique ; POINT Sinon nous ne sommes pas crédibles; courage les hommes et femmes politiques appliquer la loi

8Article précédentLe mémorial de la Shoah va absorber le mémorial des enfants du Vel d'Hiv
8Article suivant"Fillon part sans se plaindre mais sans fournir la moindre explication" (P. Stefanini à i24NEWS)