Quantcast i24NEWS - "Fillon part sans se plaindre mais sans fournir la moindre explication" (P. Stefanini à i24NEWS)

"Fillon part sans se plaindre mais sans fournir la moindre explication" (P. Stefanini à i24NEWS)

Patrick Stefanini, conseiller d'État et ancien directeur de campagne de François Fillon dans "Conversations avec Anna Cabana" sur i24NEWS
i24NEWS
"Ceux qui réduisent la défaite de la droite aux affaires de M. Fillon font une erreur d'analyse"

"François Fillon part sans se plaindre mais sans fournir la moindre explication", a déclaré mardi l'ancien directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini dans "Conversations avec Anna Cabana" sur i24NEWS.

"M. Fillon a choisi une méthode de communication qui nous rappelle une technique mise en oeuvre par la monarchie britannique, c'est à dire 'never complain never explain' (ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer, ndlr)", a affirmé le haut fonctionnaire.

Dans son nouveau livre "Déflagration" publié jeudi 23 novembre, il retrace dans son récit l'échec du candidat des Républicains dans la course à la présidence de la République.

"J'ai essayé à travers ce livre de m'expliquer à moi-même ce qui s'était passé et j'avance un certain nombre d'analyses parceque beaucoup de Français veulent comprendre ce qui s'est passé entre ces 5 mois qui ont espacé les primaires et la présidentielle et également ce qui est arrivé à la droite," a-t-il martelé sur i24NEWS.

"Je ne me situe ni sur le terrain de la morale ni sur le terrain du droit, je me situe sur le terrain de l'efficacité et je pense qu'on a jamais vu un candidat à la présidentielle, à ma connaissance, faire campagne en étant mis en examen," a-t-il souligné.

Après sa mise en examen, M. Stefanini avait immédiatement démissionné pour des raisons de nature à la fois "personnelle", "morale" et "politique".

"Il était prêt à faire perdre la droite en se maintenant aux motifs qu'il a été désigné par 4.5 millions d'élécteurs à la primaire et convaincu que son projet était le meilleur pr la France," a lancé le Conseiller d'Etat.

"Ceux qui réduisent la défaite de la droite aux affaires de M. Fillon font une erreur d'analyse", a -t-il estimé en soulignant que "la droite est sociologiquement minoritaire et ne peut pas gagner sans le centre."

"Je reste fidele à ma famille populaire, on a perdu l'électorat populaire, c'est un immense terrain de bataille dans lequel va se jouer les prochaines élections présidentielles," a-t-il conclu.

Pour revoir l'intégralité de l'intervention de Patrick Stefanini :



Commentaires

(0)
8Article précédentLaïcité: "Wauquiez veut refaire de la France la fille aînée de l'église" (A. Taché à i24NEWS)
8Article suivantLe géant de la chanson française Johnny Hallyday est mort