Quantcast i24NEWS - Royaume-Uni: la Chambre des communes va débattre pour interdire le Hezbollah

Royaume-Uni: la Chambre des communes va débattre pour interdire le Hezbollah

Des drapeaux du Hezbollah autorisés pour la journée d'Al-Quds à Londres
"Le Hezbollah est une organisation terroriste, dirigée par une idéologie antisémite"

La Chambre des communes du Royaume-Uni devrait débattre le 25 janvier d'une reconnaissance de l'intégralité du mouvement chiite Hezbollah comme organisation terroriste en raison de ses activités "terroristes" et de son "idéologie antisémite", a rapporté dimanche le Jerusalem Post.

"Le Hezbollah est une organisation terroriste, dirigée par une idéologie antisémite, qui cherche à détruire Israël", a déclaré Jennifer Gerber, directrice de l'organisation "Travaillistes amis d'Israël".

"Le gouvernement britannique a à plusieurs reprises échoué à prendre des mesures pour l'interdire dans son intégralité. Ce débat vise à augmenter la pression sur les parlementaires pour qu'ils le fassent sans aucun délai ni excuse", a-t-elle précisé.

Au sein du Parti travailliste, les opinions divergent: la députée Joan Ryan, chef du groupe travailliste pro-israélien, a travaillé pour obtenir un débat parlementaire multipartite sur l'interdiction du groupe terroriste Hezbollah tandis que le dirigeant du parti, Jeremy Corbyn, a quant à lui déjà qualifié le Hamas et le Hezbollah d'"amis".

HO (PRU/AFP)

Il avait notamment qualifié en 2010 le Hamas de groupe "sérieux et travailleur", tout en demandant la suspension d'accords commerciaux européens avec Israël.

Or, selon un communiqué l'organisation "Travaillistes amis d'Israël", le groupe "réclame depuis longtemps l'interdiction complète du groupe terroriste Hezbollah.

Actuellement le Royaume-Uni ne fait que proscrire la "branche militaire" du Hezbollah, mais pas son "aile politique". Qui plus est, la distinction britannique n'est pas reconnue par le Hezbollah lui-même.

"Cette fausse distinction signifie que les drapeaux du Hezbollah peuvent être brandis dans les rues de la Grande-Bretagne", a fait remarquer l'organisation. "Cela se voit surtout à Londres lors du défilé annuel de la Journée d'al-Qods", ajoute-t-elle.

En juin dernier, la vice-présidente des "Travaillistes amis d'Israël", Louise Ellman, avait déjà écrit au secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Amber Rudd, pour demander la proscription du mouvement terroriste chiite.

Les États-Unis, la Ligue arabe, les Pays-Bas, Israël et le Canada reconnaissent déjà l'ensemble du Hezbollah comme une organisation terroriste.

par ailleurs, la Maison Blanche a exhorté vendredi tous les pays à interdire tout le Hezbollah. "J'appelle également tous nos alliés à prendre des mesures plus fermes avec nous pour faire face aux autres activités malveillantes de l'Iran", a déclaré le président américain Donald Trump.

Commentaires

(2)

débattre...

vont ils débattre du virage fasciste des travaillistes ? pauvres travailleurs anglais.

8Article précédentGérard Collomb veut accueillir les réfugiés mais "pas tous les migrants économiques"
8Article suivantTribune polémique: Deneuve assume mais présente ses "excuses" aux victimes d'agression