Europe

An image from the Warsaw Ghetto
Le ministère allemand des Finances s'engage à verser près de 3.000 euros aux survivants de l'Holocauste

Yad VashemLe gouvernement allemand va verser une subvention ponctuelle de près de 3.000 euros (environ 12.000 shekels) aux 75.000 survivants de la Shoah, qui étaient enfants durant la Seconde guerre mondiale.

Le ministère allemand des Finances a indiqué que 250 millions de dollars (193 millions d'euros) d'aide financière supplémentaire seraient allouée aux enfants survivants de l'Holocauste.

Cette subvention, qui doit encore être approuvée par le Parlement allemand, sera versée aux victimes du nazisme nées à partir du 1er janvier 1928.

"Le fonds commun reconnaîtra les enfants survivants du monde entier qui étaient dans les camps, les ghettos, la clandestinité et (sous) fausse identité pour traumatisme psychologique et médical causés durant leur enfance", a expliqué Julius Berman, le président de la Conférence sur les Revendications des survivants.

"Les souffrances endurées par ces jeunes victimes du nazisme, y compris la séparation des parents à un moment critique dans le développement de l'enfant, ainsi que le témoignage des atrocités inimaginables, la privation de bonne nutrition, et une quantité d'expériences préjudiciable et entraînent (...) seulement des symptômes physiques et psychologiques à l'âge avancé des survivants", a déclaré le vice-président de la Conférence Greg Schneider.

La présidente du Centre des organisations de survivants de l'Holocauste en Israël, l'ancienne député Colette Avital a salué cette décision.

"Le gouvernement allemand a pris la bonne décision (...) Je le remercie de ne pas abandonner et de multiplier les efforts pour parvenir à cet objectif important", a-t-elle ajouté.

Selon Avital, les enfants survivants "ont vécu de grandes souffrances pendant la Shoah et étaient parfois orphelins. Il est évident que les atrocités dont ils ont été témoins ont laissé des cicatrices profondes (...) Aucune somme d'argent ne peut compenser cela", a poursuivi l'ex-parlementaire israélienne.

Selon les estimations, plus de la moitié des survivants susceptibles de recevoir cette subvention vivent en Israël.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte