Europe

L'écrivain et journaliste Mohamed Sifaoui, était l'invité de Paul Amar dans Paris/Jaffa

Mohamed Sifaoui, écrivain et journaliste incarnant un islam modéré, a répondu aux questions de Paul Amar suite à la polémique de la kippa survenue après l'agression d'un professeur juif à Marseille.

"Je refuse les diktat qu'on veut imposer que ce soit par la pression ou par la menace; j'ai tenu à mettre une kippa (il a posté une photo sur Facebook où il porte la kippa) même si je ne suis pas un grand partisan des signes religieux, mais les circonstances exigent des actes symboliques de notre part à tous"a-t-il déclaré.

"Toucher à un élément de cette République, c'est toucher à tous les éléments et les Juifs sont évidemment un élément très important de cette République", a-t-il affirmé.

"Il ne faut pas céder à la peur et à la menace, les djihadistes ont réussi a créer cette mauvaise ambiance dans la société...Il n'est pas question d'accepter la violence physique comme mode d'expression dans une société qui est censée être apaisée"a-t-il ajouté.

"L'islamiste, y compris le plus intégriste, en France, il est protégé par l'Etat de droit qui lui permet d'exprimer ses idées les plus déplorables"a-t-il déclaré.

"Le jour où les femmes voilées se feront frapper à la machette j'apporterai la même solidarité", a-t-il dit.

L'émission Paris/Jaffa de Paul Amar est diffusée en direct sur i24news du dimanche au jeudi à 19h (fr).

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte