Moyen-Orient

Vidéo du Hamas publiée sur internet dimanche 7 février 2016
Dans une vidéo, le mouvement terroriste explique que ces attaques "humilient" le PM israélien Netanyahou

Le mouvement terroriste palestinien Hamas a appelé dimanche ses militants à mener des attentats suicides contre des Israéliens, notamment dans les autobus, à la façon des attaques dévastatrices de 2000-2005, pendant la deuxième Intifada.

Dans le clip d'une chanson mis en ligne sur internet, le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, fait l'éloge des terroristes qui visent des civils, devant la carcasse d'un bus de la principale compagnie israélienne de transport en commun Egged, en train de brûler.

"Pour mourir en martyr pour Al-Aqsa [la mosquée], il faut donner à l'engin explosif de plus en plus de force", explique la chanson postée par la chaîne officielle du Hamas Al-Aqsa TV.

"L'Intifada n’est pas une Intifada si le toit d’un bus ne s’envole pas», peut-on encore entendre.

La chanson dresse les louanges des terroristes qui commettent des attentats, affirmant qu'ils permettent d’"humilier" le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Le clip de six minutes montre également un terroriste du Hamas préparer un attentat-suicide en Israël. L’homme monte dans un bus, dans lequel se trouvent plusieurs civils, dont deux hommes (mal) déguisés en Juifs orthodoxes.

Ces derniers mois, les responsables du Hamas ont ouvertement appelé à une résurgence des attentats-suicides contre des Israéliens.

Les attentats-suicides ont tué des centaines d'Israéliens au milieu des années 1990 et pendant la Seconde Intifada au début des années 2000, et ont conduit l’armée israélienne à mener des opérations militaires massives en Cisjordanie.

En décembre dernier, Israël a démantelé une cellule du Hamas opérant dans le quartier d'Abou Dis à Jérusalem, qui avait été l'intention de commettre des attentats-suicides dans la capitale israélienne. Le service de sécurité du Shin Bet avait indiqué que la cellule était téléguidée par la direction du Hamas dans la bande de Gaza.

Par ailleurs, il y a quelques semaines, dans une opération conjointe menée avec Tsahal et la police israélienne, le Shin Bet a arrêté plus de vingts agents du Hamas, dont la majorité étaient des étudiants à l’université d'Al-Quds, qu'ils soupçonnaient de préparer des attaques contre des objectifs en Israël.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte