Moyen-Orient

Membres des brigades Ezzedine al-Qassam du mouvement terroriste palestinien Hamas
Près de mille prisonniers palestiniens avaient été libérés pour obtenir la libération du soldat.

Abou Ubeida, le porte-parole officiel de la brigade Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, a publié mardi une vidéo pour marquer les cinq ans de l'accord Shalit.

Ubeida a déclaré dans son enregistrement qu'"Israël paiera le prix pour tout nouvel accord d'échange. Le Hamas détient les corps de deux soldats et d'un citoyen israélien qui ont franchi par erreur la frontière à la bande de Gaza."

En évitant de remplir les conditions d'un nouvel accord d'échange, l'"ennemi publie des mensonges pour tromper le public israélien," a ajouté le porte-parole.

Il a également rappelé qu'avant l'affaire Shalit, le Hamas avait promis "fidélité à ses prisonniers" et qu'il fera "tout ce qui est en son pouvoir" pour les libérer. "L'ennemi paiera le prix et la joie sera de retour dans toute la Palestine", a-t-il réitéré.

Khalil al-Haya, l'un des dirigeants du mouvement islamiste, a surenchéri en affirmant que le Hamas trouvera un moyen de libérer tous les terroristes à travers le djihad palestinien, l'Intifada par le biais de captifs et par les citoyens arabes israéliens en Cisjordanie et dans la région bédouine.

Guilad Shalit a été enlevé et retenu en captivité dans la bande de Gaza entre 2005 et 2011.

Près de mille prisonniers palestiniens avaient été libérés pour obtenir la libération du soldat.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte