Moyen-Orient

Des immeubles bombardés à Alep, le 17 octobre 2016
Le cessez-le-feu sera prolongé de 3 heures "à la demande des organisations internationales"

L'armée russe a annoncé mercredi étendre à onze heures la durée de la "pause humanitaire" devant permettra jeudi l'évacuation des civils et le retrait des rebelles des quartiers de l'est d'Alep ravagés par les bombardements intenses des aviations russe et syrienne.

A l'origine, le cessez-le-feu complet annoncé par les Russes devait durer huit heures mais, selon l'état-major de l'armée russe, il est étendu à onze heures "à la demande des organisations internationales".

Le cessez-le-feu doit ainsi commencer jeudi à 08H00 heure locale (05h00 GMT) et finir à 19H00 heure locale (16h00 GMT), a indiqué le général Sergueï Roudskoï.

Depuis mardi matin, les avions russes et syriens "n'approchent pas à moins de 10 km d'Alep", en vue de l'instauration de cette trêve, a-t-il ajouté.

Huit couloirs humanitaires, dont six pour l'évacuation des civils et deux pour le retrait des rebelles armés, mais qui seront également utilisés pour l'évacuation des malades et des blessés, seront ouverts jeudi matin, selon la même source.

"S'ils le souhaitent", les habitants malades ou blessés sortant des quartiers rebelles "peuvent être hospitalisés à Alep-ouest", a indiqué M. Roudskoï, en précisant que tout était "prêt pour les soigner".

Situés essentiellement près des écoles et des mosquées, les points d'entrée des couloirs humanitaires d'évacuation de la ville seront surveillés par des drones, selon le général russe.

Neuf autocars et sept ambulances seront dépêchés vers les couloirs humanitaires dans le nord de la ville et huit autocars et huit ambulances seront déployés dans le sud, a-t-il précisé, ajoutant que deux autres autocars et huit ambulances seront en réserve. 

Des employés de la mission de l'ONU et des volontaires du Croissant rouge syrien vont aider à l'évacuation des civils et les accompagner durant tout le trajet après le départ d'Alep, a-t-il indiqué.

Le déroulement de l'évacuation sera diffusé en temps réel sur le site du ministère russe de la Défense grâce à des caméras de vidéosurveillance installées près des couloirs humanitaires, selon le général russe.

Selon lui, la population d'Alep-est, tout comme les rebelles armés, ont été informés "à l'avance" des endroits où se situent les couloirs humanitaires et du règlement concernant le passage via ces couloirs.

"Cette information a été diffusée dans des médias syriens, sur Internet, envoyée par SMS et annoncée par des haut-parleurs", a dit M. Roudskoï. Par ailleurs, plus de 150.000 tracts informatifs ont été distribués à Alep et environ 300.000 autres devaient l'être d'ici la fin de la journée, a-t-il précisé. 

"Les parties russe et syrienne ont rempli toutes leurs obligations liées à la mise en place d'une opération humanitaire à Alep-est", a-t-il souligné. "Nous espérons que les Etats-Unis et les autres parties intéressées pourront influencer les chefs des groupes armés afin d'assurer l'évacuation des malades et des blessés, ainsi que celle des civils et le retrait des rebelles armés", a ajouté M. Roudskoï.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte